Blocages dans les raffineries : un risque de pénurie d'essence ?

FRANCE 2

Depuis jeudi 5 décembre, 7 raffineries françaises sur 8 sont bloquées. Va-t-on vers une pénurie d'essence à l'échelle nationale ?

Jeudi 5 décembre, les personnels des raffineries françaises sont entrés en grève. Mardi 10 décembre, ils sont toujours mobilisés contre la réforme des retraites. 7 sites sur 8 sont bloqués. Ce midi, 87 stations Total souffraient de pénurie d'un ou plusieurs carburants. Très peu de camions sortent notamment de la raffinerie de Lavéra (Bouches-du-Rhône). Le taux de gréviste désormais frôle les 100% selon le syndicaliste Sébastien Varagnol, délégué syndical CGT Petroinéos. "On a réduit les allures, on produit de moins en moins de carburant, on impacte l'économie de notre entreprise c'est certain ça ne fait pas plaisir aux gens mais aujourd'hui on est obligé de faire ça pour montrer notre détermination", confie-t-il.

>> Grève du 10 décembre : suivez la situation en direct

"Cette situation ne suscite aucune inquiétude"

L'une des conséquences ? Certaines stations-service du département sont vides. Le ministre de la Transition écologique assure pourtant que la pénurie ne se fera pas sentir au niveau national. "Cette situation n'a pas d'impact sur l'approvisionnement pétrolier et ne suscite aucune inquiétude (...) Le niveau des stocks dans les dépôts pétroliers est bon". En effet, on compte plus de 2 000 dépôts loin d'être vides pour l'instant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne