DIRECT. Auto-écoles : entre 4 000 et 4 500 voitures d'auto-école mobilisées à Paris pour protester contre la réforme du permis de conduire

Une opération-escargot des auto-écoles, le 11 février 2019 sur le périphérique parisien.
Une opération-escargot des auto-écoles, le 11 février 2019 sur le périphérique parisien. (ISA HARSIN/SIPA)

Les syndicats dénoncent un rapport parlementaire qui, selon eux, favoriserait l'apprentissage de la conduite via des plateformes sur internet.

Elles redoutent des réformes synonymes "d'uberisation" de leur métier. Les auto-écoles se mobilisent, lundi 11 février, pour défendre leur travail de "proximité", gage selon elles de la "qualité" de l'enseignement du permis de conduire, alors qu'un rapport parlementaire pourrait menacer, selon elles, leur réseau au profit des plateformes en ligne. En début de matinée, plusieurs bouchons se sont formés en Ile-de-France. Des manifestations similaires sont également prévues dans d'autres villes (Bordeaux, Marseille, Nice...). Suivez la situation avec franceinfo.

Embouteillages sur l'A3, l'A6 et l'A13. Le PC Mobilité de Radio France comptait, peu avant 8 heures du matin, une heure et quarante minutes d'embouteillages sur l'autoroute A3 entre Aulnay-sous-Bois et Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, en direction de Paris, une heure de bouchon sur l'autoroute A6 entre Viry-Chatillon en Essonne et la capitale, et un ralentissement sur l'A13 entre Rocquencourt (Yvelines) et la capitale.

Rassemblements aux portes de Paris. Selon France Bleu Paris, des rassemblements sont en cours à la porte d'Orléans où 75 voitures d'auto-écoles ont été comptées à 7 heures du matin, à la porte d'Auteuil, à la porte de Clignancourt et à celle de Vincennes, avant de se déplacer sur le périphérique pour y faire une opération escargot.

Les syndicats redoutent une "destruction de la profession". Interrogé par franceinfo, Philippe Colombani, président fondateur du syndicat l'Union nationale des indépendants de la conduite, estime qu'il est question d'un "choix de société". "Est-ce que le monde moderne, c'est la précarisation des travailleurs ? Parce que c'est vers ça qu'on va, puisqu'on nous annonce des baisses de prix avec des moniteurs dits indépendants."

13h00 : Après s'être réunis en différents lieux parisiens, les professionnels des auto-écoles sont désormais rassemblés dans le secteur de la place d'Italie. Notre journaliste Christophe Gascard est sur place.

12h01 : C'est l'heure de faire le point sur l'actualité de ce 11 février.

Un camion de transport de fonds a été détourné de sa route tôt ce matin vers 6 heures à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Selon des informations de France 3, le chauffeur est en fuite et il manque environ un million d'euros.

Elles redoutent des réformes synonymes "d'uberisation" de leur métier. Les auto-écoles manifestent ce matin pour défendre leur travail de "proximité", gage selon eux de la "qualité" de l'enseignement du permis de conduire, alors qu'un rapport parlementaire pourrait menacer, selon elles, leur réseau au profit des plateformes en ligne. Suivez la situation avec franceinfo.

Alexandre Hervaud, chef de service web à Libération mis en cause dans l'affaire de la "Ligue du LOL", a été mis à pied ce matin "à titre conservatoire", indique la direction du journal à France Inter.


Un manifestant a eu la main arrachée devant les grilles de l'Assemblée nationale lors de la manifestation de samedi. Des avocats vont saisir d'ici quelques jours le Conseil d’Etat pour demander l'interdiction de la grenade à l'origine de cette blessure, révèle franceinfo. Voilà ce que l'on sait de cette affaire.

11h18 : Rassemblements aux portes de Paris, opérations escargots sur les autoroutes franciliennes, perturbations à Bordeaux, Nice et Marseille... Les auto-écoles manifestent depuis ce matin contre un rapport parlementaire qu'ils accusent de favoriser l'apprentissage de la conduite via des plateformes sur internet. Franceinfo fait le point sur ce bras de fer autour de la réforme du permis de conduire.

10h04 : Plus de 1 000 voitures auto-écoles sont rassemblées ce lundi matin, à quatre portes de Paris : Clignancourt, Vincennes, Orléans et Auteuil, indique Patrice Bessone, président du syndicat majoritaire CNPA-Education routière. Il précise à franceinfo que "le comptage n'est pas achevé".

09h40 : "Je demande juste l’égalité." Alors que les auto-écoles manifestent dans toute la France, Patrick Mirouse, le président délégué général de l'Union nationale intersyndicale des enseignants de la conduite, dénonce les inégalités dans les charges entre les auto-écoles et les plateformes en ligne.

09h15 : A 9 heures, on fait le point sur l'actualité :

Elles redoutent des réformes synonymes "d'uberisation" de leur métier. Les auto-écoles manifestent ce matin pour défendre leur travail de "proximité", gage selon eux de la "qualité" de l'enseignement du permis de conduire, alors qu'un rapport parlementaire pourrait menacer, selon elles, leur réseau au profit des plateformes en ligne. En début de matinée, plusieurs bouchons se sont déjà formés en Ile-de-France. Des manifestations similaires sont également prévues dans d'autres villes (Bordeaux, Marseille, Nice...). Suivez la situation avec franceinfo.

Un manifestant a eu la main arrachée devant les grilles de l'Assemblée nationale lors de la manifestation de samedi. Des avocats vont saisir d'ici quelques jours le Conseil d’Etat pour demander l'interdiction de la grenade à l'origine de cette blessure, révèle franceinfo. Voilà ce que l'on sait de cette affaire.



• Childish Gambino, alter ego musical du comédien Donald Glover, a remporté le prix de "l'enregistrement de l'année" et de "chanson de l'année" pour son hymne politiquement incorrect This Is America. C'est la première fois dans l'histoire des Grammy Awards que ces deux prestigieuses récompenses sont accordées à un morceau de rap.


Lyon a calé. Après sa victoire de la semaine dernière face auPSG, les hommes de Bruno Genesio ont chuté à Nice (0-1) et laissent filer Lille (vainqueur à Guingamp 2-0), seul dauphin des Parisiens.

08h49 : Près de 500 voitures d'auto-école sont désormais réunies porte d’Orléans à Paris, a constaté France Bleu Paris. Les auto-écoles se rassemblent à proximité de quatre portes de la capitale : Clignancourt, Vincennes, Orléans et Auteuil. Les convois partiront sur le périphérique à 8h30 en warning.

08h03 : Avant même le départ de toutes les opérations escargots des auto-écoles, le PC Mobilité de Radio France compte 1h40 d'embouteillages sur l'autoroute A3 entre Aulnay-sous-Bois et Bagnolet en Seine-Saint-Denis en direction de Paris, 1 heure de bouchon sur l'autoroute A6 entre Viry-Chatillon en Essonne et la capitale, et un ralentissement sur l'A13 entre Rocquencourt dans les Yvelines et la capitale.

07h43 : La manifestation des auto-écoles contre le projet de réforme du permis a commencé porte d’Orléans à Paris avec déjà 75 voitures sur le carrefour venues de toute la France, a constaté France Bleu Paris. Les auto-écoles se rassemblent à proximité de quatre portes de la capitale : Clignancourt, Vincennes, Orléans et Auteuil. Les convois partiront sur le périphérique à 8h30 en warning, rapporte aussi un reporter de franceinfo sur place. Pas de blocage prévu, mais des ralentissements jusqu'à la place d'Italie.

07h40 : Les auto-écoles veulent paralyser le périphérique parisien ce matin pour protester contre les plateformes d'apprentissage de conduite par internet. La porte de Clignancourt, celles de Vincennes, d'Orléans et d'Auteuil risquent d'être bloquées ce matin, rapporte une journaliste de franceinfo sur place.

07h15 : Mais Benjamin Gaignault, le fondateur d’Ornikar, une auto-école en ligne, accuse les syndicats professionnels d’auto-écoles de mauvaise foi. "Il n"y a pas une partie de la législation qui interdit d'avoir recours à des indépendants. C'est juste parce que l'on a innové avec un nouveau modèle que l'on parle de concurrence déloyale."

06h15 : Les auto-écoles se mobilisent face aux plateformes d'apprentissage de conduite par internet. Elles manifestent ce matin dans plusieurs villes de France. Elles protestent contre un rapport parlementaire qui favoriserait l'apprentissage de la conduite via des plateformes sur internet. Le détail est à lire ici.

Vous êtes à nouveau en ligne