Prix des carburants : "On pourrait se priver de TVA sur l'essence", affirme Philippot (Les Patriotes)

France 2

Dans les "4 Vérités" de France 2 mercredi 8 mai, le député européen et président des Patriotes Florian Philippot, revient sur la hausse des prix des carburants.

C'est un record, le prix du sans-plomb 95 est monté à 1,58 €, du jamais-vu depuis 2013. Le gouvernement explique qu'il n'y aura pas de mesures d'urgence et s'oppose à l'idée d'une taxe flottante. "Je le regrette, c'était ce qui, au départ, avait conduit les gens à se mettre un gilet jaune sur le dos et à se lancer dans la mobilisation. Et là on a réatteint des prix qui sont supérieurs au début du mouvement", indique Florian Philippot, député européen et président des Patriotes, sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, mercredi 8 mai. 

Une question de "solidarité nationale"

"Cela va pénaliser les Français, notamment ceux qui n’ont pas le choix, qui travaillent loin de leur lieu de domicile et qui prennent la voiture. On pourrait se priver de TVA sur l'essence. Ce qui allégerait immédiatement les prix à la pompe", affirme Florian Philippot. "Je propose une surtaxation des grands groupes pétroliers et gaziers. Ils doivent contribuer à la solidarité nationale et à une politique de pouvoir d'achat pour les Français", ajoute l'eurodéputé.

Cette surtaxe serait-elle générale ou conjoncturelle ? "Je crois que l'on peut les surtaxer de manière particulière quand il y a une hausse comme cela des prix à la pompe. [...] Je ne vois pas pourquoi les grands groupes échapperaient à une politique de solidarité nationale alors qu'on le demande à d'autres", conclut Florian Philippot.

Vous êtes à nouveau en ligne