Pollution : des restrictions de circulation dans plusieurs communes

FRANCE 2

Pour lutter contre la pollution, certaines régions de France prennent des mesures. Sur le plateau de France 2, le journaliste Manuel Tissier nous en dit plus. 

Face au fléau de la pollution, plusieurs villes françaises ont décidé de prendre des mesures. "Pour l'instant, il existe en France deux zones permanentes, c'est-à-dire hors pic de pollution, à faibles émissions. Grenoble (Isère), depuis le 1er janvier 2017, interdit son centre-ville élargi aux poids lourds et utilitaires légers entre 6 heures et 19 heures", explique le journaliste Manuel Tissier en plateau. Paris a de son côté mis en place des mesures de plus en plus contraignantes en s'appuyant aussi sur le système des vignettes Crit'Air. "Dès l'an prochain, les véhicules diesel immatriculés entre 2001 et 2005 seront bannis du centre-ville. En 2024, ce seront tous les véhicules fonctionnant au gazole, et en 2030, plus aucun moteur thermique. C'est-à-dire que tous les véhicules, même ceux à essence, seront interdits", détaille-t-il.

20 millions d'habitants concernés d'ici 2020

Le mois dernier, 15 territoires se sont engagés à mettre en place des zones à faibles émissions, donc des restrictions de circulation. "De Strasbourg (Bas-Rhin) à Lyon (Rhône), ou encore à Fort-de-France, ce sont 20 millions d'habitants qui seront concernés d'ici 2020. Et l'État permettra dans le cadre d'une future loi de déployer des moyens de surveillance vidéo pour faire respecter ces restrictions", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne