"Gilets jaunes" : ils ont choisi les Champs-Élysées

France 2

Le gouvernement avait autorisé la mobilisation des "gilets jaunes", samedi 24 novembre, au Champ-de-Mars, à Paris. Pourtant, les manifestants ont préféré se réunir sur les Champs-Élysées. Pourquoi ?

Le rassemblement des "gilets jaunes" à Paris, samedi 24 novembre, avait été autorisé sur le Champ-de-Mars. Mais ce n'était pas du goût des manifestants. Des "gilets jaunes" par milliers sont venus crier leur colère sur les Champs-Élysées alors que le gouvernement le leur avait interdit. Pourquoi ont-ils choisi cet itinéraire ? Certains feignent d'abord de ne pas être au courant de l'interdiction. "Ce n’est pas interdit pour moi, pourquoi ça serait interdit ? Je suis là, je suis présente parce que je suis 'gilet jaune' et on en a marre. On n’a pas à nous interdire d'aller sur les Champs-Élysées", répond une manifestante.

Désobéir pour faire entendre leur mécontentement

Pour eux, hors de question de suivre les directives des autorités et de se rendre, ainsi, sur le Champ-de-Mars. "On avait l'impression d'être parqué et je trouve ça désagréable. On a déjà l'impression d'être nettement méprisé", explique une autre manifestante. Un sentiment d'incompréhension renforcé par l'imposant dispositif de sécurité. Les "gilets jaunes" comptent encore occuper l'avenue des Champs-Élysées dans l'après-midi, samedi 24 novembre, malgré l'interdiction. Il s'agit là de désobéir pour faire entendre leur mécontentement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne