"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron maintient les taxes sur le carburant

France 3

Emmanuel Macron s'est adressé aux "gilets jaunes" mardi 27 novembre. Il promet des concertations, mais pas question de changer de cap.

Mardi 27 novembre depuis l'Élysée, Emmanuel Macron a pesé chaque mot pour renouer le dialogue. Une sorte de "Je vous ai compris" adressée aux Français et notamment aux "gilets jaunes" qui manifestent depuis dix jours. "Je crois comprendre très profondément les attentes et les frustrations. Cette colère sourde, ces rancunes et ces rancœurs des citoyens devant les pouvoirs qu'ils sentent loin d'eux, indifférents (...). Notre devoir, au premier titre du mien, est d'y apporter une réponse", a-t-il déclaré en fin de matinée.

Le quinquennat de la transition écologique

Alors que le chef de l'État a redit qu'il ne reviendra pas sur les hausses des taxes sur le carburant, il a promis un garde-fou en cas de forte hausse du prix du pétrole. Durant une heure, le président a promis un changement de méthode avec, durant trois mois, des concertations partout en France auxquelles pourront participer "toutes les associations intéressées, y compris localement". Au final, peu d'annonces concrètes, mais il a affirmé que son quinquennat sera celui de la transition écologique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne