Environnement : le malus sur les voitures polluantes est-il efficace ?

FRANCE 2

En une année, les ventes de voitures polluantes ont augmenté de 30%, car le surplus à payer n'est souvent pas dissuasif.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il a été créé pour dissuader les Français d'acheter des voitures plus polluantes. Le malus automobile est en cela un échec, puisque 30% des acheteurs ont préféré le payer l'année dernière. Mais la bonne nouvelle c'est qu'il a rapporté de l'argent à l'État. Une cagnotte qui servira à financer des primes à la conversion. Ce qui pose néanmoins la question de son efficacité pour lutter contre la pollution automobile.

60 euros de malus pour un 4x4 urbain

Un concessionnaire explique que les véhicules moyens sont frappés par de trop petits malus. "Je m'en suis rendu compte, mais bon, ça ne va pas me décourager, car je veux changer de voiture", explique une acheteuse qui n'aura à payer que 60 euros de malus sur un 4x4 urbain.

Malgré tout, les Français semblent s'être détournés du diesel, mais les voitures essences sont frappées par un plus gros malus, car dégageant plus de CO2. Le point positif est à chercher sur le marché du véhicule électrique, en plein dynamisme. Les ventes ont augmenté de 25% l'an dernier. La prime à la conversion est elle aussi un gros succès.

 

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne