Climat : appel à la désobéissance civile à Paris

France 3

Des militants de l'environnement ont bloqué l'accès à des bâtiments symboliques qui forment, selon eux, la république des pollueurs ce vendredi 19 avril à La Défense (Hauts-de-Seine).

"On est là, on est là", entonnent des militants de l'environnement. Opération blocage ce vendredi 19 avril au matin, devant quatre lieux symboliques de La Défense (Hauts-de-Seine), notamment l'entreprise Total, l'un des symboles de la république des pollueurs. "La république des pollueurs, c'est cette alliance toxique entre Emmanuel Macron et les multinationales qui verrouillent l'action climatique en France", clame une militante devant son assemblée. Ils visent également EDF, la Société Générale, le ministère de la transition énergétique et les subventions publiques qui bénéficient aux énergies fossiles.

Quelques tensions

"11 milliards de niches fiscales aux énergies fossiles c'est par exemple les exemptions de taxe sur le kérosène", explique Clément Sénéchal, porte-parole politiques climatiques à Greenpeace France. Dehors, les salariés sont circonspects et appellent à un dialogue de fond. L'action est non-violente mais des tensions se font sentir quand les policiers tentent de pénétrer dans l'immeuble de la Société Générale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne