Carburants : le diesel en perte de vitesse

FRANCE 3

Aujourd'hui, 52% des voitures neuves en France sont des moteurs essence. Une tendance de fond qui oblige l'industrie automobile à s'adapter. Pas simple pour un pays comme la France qui a tout misé sur le diesel pendant 40 ans.

Entre moteur essence ou diesel, la question se pose pour tout acheteur de voiture. Cette jeune femme n'a pas hésite : "Moi, l'idée de fond, c'était de polluer le moins possible". Chez ce concessionnaire, on s'habitue à cette nouvelle tendance. "Ça fait quelques mois depuis que certaines lois sont passées qu'effectivement, on voit beaucoup plus d'essences sur le marché", explique Alexandre Wagnies, chargé de livraison Aramisauto.com.

Moins d'une voiture neuve sur deux est une diesel

Au pays du diesel, ce revirement est enclenché depuis dix ans. En 2008, la part du diesel, c'était 77% de voitures vendues. Cette année, pour la première fois, moins d'une voiture neuve sur deux est une diesel. Les constructeurs automobiles français ont dû s'adapter. S'ils ont pris le virage, les sous-traitants ont du mal à suivre. La filière automobile a du temps pour changer de modèle. La part du diesel se réduit mais ne s'écroule pas. Pour les gros rouleurs, c'est encore le carburant le plus économique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne