"C'est un des derniers sanctuaires marins pour les baleines" : au Chili, une île de Patagonie touchée par une marée noire

Opération de nettoyage au Chili le 29 juillet 2019, après le déversement de 40 000 litres de diesel au large de l\'île Guarello
Opération de nettoyage au Chili le 29 juillet 2019, après le déversement de 40 000 litres de diesel au large de l'île Guarello (EPA/MAXPPP)

Selon les associations de défense de l'environnement, cette marée noire menace les animaux marins. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis samedi 27 juillet, les eaux de Patagonie, parmi les plus pures au monde et à la biodiversité unique, sont touchées par une marée noire. Quelque 40 000 litres de diesel se sont déversés sur les côtes de l'île de Guarello, dans le sud du Chili, après un incident sur le terminal d'une compagnie minière.

Cette petite île isolée se trouve à près d'une journée de navigation du port le plus proche. Les deux bateaux envoyés par la marine militaire chilienne ne sont donc arrivés que dimanche 28 juillet au soir, suivis d'un navire affrété par la compagnie minière de l'île. Quelques heures plus tard, ils annonçaient avoir pompé plus de 15 000 litres d'eau polluée au diesel. 

Le gouvernement rassurant, les associations inquiètes

Interrogé par la télévision chilienne, Eduardo Schiappacasse, secrétaire d'État régional à l'environnement, s'est voulu rassurant : "Nous savons que la présence de diesel dans la mer est toxique. Mais pour le moment nous n'avons retrouvé aucun animal affecté par cette marée noire".

Contrairement au pétrole brut, le diesel tend à rester à la superficie de l'eau, et à disparaître plus vite.Eduardo Schiappacasse, secrétaire d'État régional à l'environnementà franceinfo

Matías Asún, directeur au Chili de l'ONG environnementale Greenpeace, ne partage pas l'optimisme des autorités. "Des loutres marines et des dauphins vivent autour de cette île, explique-t-il. Il y a une biodiversité unique des fonds marins. Cet évènement est d'une extrême gravité."

Ces eaux sont l'un des rares sanctuaires marins qui existent encore pour les baleines.Matías Asúnà franceinfo

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les responsabilités de l'entreprise minière dans cette catastrophe.

Vous êtes à nouveau en ligne