Bientôt une prime à la casse pour les voitures diesel ?

\"Les véhicules d\'avant 2000 polluent 30 fois plus qu\'un véhicule récent\", selon la ministre de l\'Ecologie, Delphine Batho.
"Les véhicules d'avant 2000 polluent 30 fois plus qu'un véhicule récent", selon la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho. (FRED TANNEAU / AFP)

La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, évoquerait cette piste dans un courrier adressé à la Cour des comptes.

La prime à la casse, supprimée en 2010, va-t-elle faire son retour sous une nouvelle forme ? Le gouvernement y réfléchirait. Selon Le Parisien, samedi 2 mars, la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, soumet cette idée pour les véhicules diesel dans une lettre à la Cour des comptes, au lendemain de la diffusion de son rapport demandant une hausse de la taxation du diesel. "Une aide au remplacement des véhicules les plus émetteurs de particules par des véhicules peu polluants bénéficiant du bonus écologique" est évoquée.

Les véhicules diesel les plus vieux seraient visés par cette mesure, selon le quotidien, car ce sont eux qui "émettent le plus de particules". En février, la ministre se montrait même alarmiste sur le sujet : "Il y a aujourd'hui 40 000 décès prématurés chaque année liés à la pollution de l'atmosphère et une des raisons de la pollution de l'atmosphère dans les grandes villes notamment, c'est le problème du diesel et notamment des vieux véhicules au diesel, par exemple les véhicules d'avant 1997, d'avant 2000, qui polluent 30 fois plus qu'un véhicule récent".

L'intérêt proposé par cette prime à la casse qui ne dit pas son nom, puisque la mesure a été introduite par la droite, est-il seulement écologique ? Le Parisien rappelle également son potentiel industriel. "Premier débouché de PSA et Renault, deux constructeurs en difficulté, le marché automobile français a connu son mois de janvier le plus bas depuis 1997. La prime à la casse soutiendrait la demande de véhicules". Cela dit, selon Delphine Batho, "rien n'est encore tranché". Au plus tôt, les mesures seraient inscrites dans la loi de Finances 2014.

 

Vous êtes à nouveau en ligne