Automobile : quand nos vieux diesel passent à l'Est

France 2

Les vieilles voitures diesel ont souvent droit à une deuxième vie un peu honteuse dans des pays moins exigeants sur les normes environnementales.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Sofia (Bulgarie) est une ville qui suffoque, recouverte d'un épais nuage jaunâtre. Sofia est la capitale la plus polluée d'Europe. Parmi les responsables de l’asphyxie, 100 000 voitures importées de France ou d'Italie chaque année. Ces véhicules d'occasion parfois anciens sont acheminés en Bulgarie par camion. "Cela coûte 1 000 euros. Pas plus qu'un téléphone. C'est une voiture de 2005, son propriétaire habite Milan", explique un concessionnaire.

Les voitures polluantes de l'Occident vivent une seconde vie en Bulgarie


À Milan, Paris ou Madrid (Espagne), ces voitures, bien souvent de vieux diesel, sont désormais bannies, jugées trop polluantes. Plutôt que de les envoyer à la casse, les revendeurs exportent les voitures là où elles sont encore tolérées. Dans ce pays, le plus pauvre d'Europe, où le salaire moyen dépasse à peine 500 euros, ces voitures sont une aubaine : ce sont les moins chères du marché. "Si j'étais riche, je m’achèterais une voiture électrique moi aussi", explique un client. 40% des véhicules ont plus de 20 ans et ne sont pas équipés de filtres à particule.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne