Paris : faute de bus "propres", la RATP va remettre en service une centaine de véhicules diesel

Faute de bus propres disponibles, la RATP va remettre en circulation 118 bus diesel l\'an prochain, dévoile \"Le Monde\", le 7 novembre 2018.
Faute de bus propres disponibles, la RATP va remettre en circulation 118 bus diesel l'an prochain, dévoile "Le Monde", le 7 novembre 2018. (MAXPPP)

"L’entreprise va donc devoir redonner une seconde vie à des véhicules diesel, classés 4 ou 5, selon le certificat qualité de l’air Crit’Air, soit parmi les catégories de véhicules les plus polluants", révèle "Le Monde".

"Faute de bus propres disponibles, la RATP va remettre en circulation 118 bus diesel l'an prochain", révèle, mercredi 7 novembre, Le Monde. En effet, le Grand Paris des bus, le plan de restructuration du réseau de bus parisien, prévoit que 53 lignes soient modifiées et que 250 arrêts de bus soient créés en avril 2019. Ce plan nécessite donc l'ajout de 118 bus supplémentaires. Or, les réserves de véhicules dits "propres" sont vides, explique le quotidien du soir.

Pour contourner cette difficulté, la RATP a fait le choix de réutiliser des véhicules diesel qui sont classés 4 ou 5, selon le certificat qualité de l'air Crit'Air, soit les catégories de véhicules les plus polluants. Mais l'entreprise promet que "ces matériels vont faire l'objet d'une rénovation intérieure et sont tous équipés de filtres à particules permettant de limiter les émissions de polluants".

Des explications qui ne convainquent pas tout le monde. "Les instances politiques décisionnaires adoptent une posture inverse à la protection de l'environnement", dénonce auprès du Monde, Hervé Techer, délégué Sud-RATP.

Vous êtes à nouveau en ligne