Renault : le Conseil d'administration confirme la rémunération de Carlos Ghosn

France 2

La rémunération de Carlos Ghosn, PDG de Renault, a été refusée par l'Assemblée générale, vendredi 29 avril. Quelques heures plus tard, le Conseil d'administration a tenu à passer outre cette recommandation.

Vendredi 29 avril, l'Assemblée générale de Renault s'est prononcée à 54% contre la rémunération de 7,2 millions d'euros versée au PDG du groupe, Carlos Ghosn. Ce rejet d'une rémunération d'un dirigeant du CAC 40 est une première en France. Le poids de l'État, qui représente 20% des votes, a été décisif. Cependant, la décision de l'Assemblée générale est purement consultative.

Carlos Ghosn, seul à pouvoir renoncer à une partie de sa rémunération

Dans la soirée de vendredi, le Conseil d'administration de Renault est passé outre l'avis de l'Assemblée générale, en confirmant et en justifiant la rémunération de Carlos Ghosn. Un geste qui passe mal, samedi 30 avril, au ministère de l'Économie. Bercy se déclare surpris et souhaiterait que la position des actionnaires soit prise en compte. Cette rémunération ayant déjà été versée, seul Carlos Ghosn pourrait décider d'y renoncer en partie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne