Les immatriculations de voitures neuves repartent de l'avant en juin

Un ouvrier sur une chaîne de montage d\'une usine Renault à Douai (Nord), le 23 mai 2013.
Un ouvrier sur une chaîne de montage d'une usine Renault à Douai (Nord), le 23 mai 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Les ventes de voitures neuves en France ont progressé de 3,2% en juin.

Le marché automobile redémarre. Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont accéléré à nouveau en juin, affichant une croissance de 3,2% par rapport à juin 2013, alors qu'elles s'étaient hissées de seulement 0,1% en mai, annonce mardi 1er juillet le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Le mois dernier, 196 257 voitures neuves ont été immatriculées en France. Sur l'ensemble du premier semestre, les immatriculations ressortent en hausse de 2,9%, confirmant que 2014 pourrait marquer un léger rebond après plusieurs années de baisse consécutives, et un repli de 5%-6% en 2013. Le CCFA a relevé sa prévision annuelle pour le marché automobile français, qu'il voyait stable jusqu'ici, et table désormais sur une hausse de 2% environ.

Les immatriculations de PSA Peugeot Citroën ont trébuché le mois dernier de 2,3%, une baisse de 8,6% de la marque Citroën éclipsant une hausse de 3,3% des immatriculations de la marque Peugeot. Le groupe Renault a vu quant à lui ses immatriculations flamber à nouveau de 24,7% (+20,4% pour la marque Renault et +46,9% pour la marque low cost Dacia). A contrario, le groupe Volkswagen a accusé une baisse de 6,5%, la performance de la marque d'entrée de gamme Skoda (+16,9%) n'ayant pas suffi à éclipser la baisse des autres marques du groupe allemand.