Fermeture d'usines Renault : les salariés d'une filière de la marque manifestent

France 3

Samedi 30 mai à Maubeuge (Nord), plusieurs milliers de personnes ont exprimé leur colère contre le plan social de Renault. Quelques élus ont rejoint ce cortège impressionnant.

C'est la première manifestation de l'après-confinement. Un cortège impressionnant à Maubeuge (Nord). Près de 8 000 personnes étaient dans la rue pour défendre leur usine. "On ne s'attendait pas à ça. C'est dur, très dur", explique une salariée. À Maubeuge, 2 100 personnes travaillent chez MCA, une filiale de Renault qui produit notamment le Kangoo électrique.

Des ouvriers abasourdis

Renault veut faire dans le Nord un pole d'excellence. Conséquence : seule l'une des deux usines de la région va concentrer la production. Les salariés craignent le transfert d'activité vers Douai, à une heure de Maubeuge. "Aujourd'hui, MCA c'est notre entreprise, et nous voulons garder notre entreprise telle qu'elle est aujourd'hui", explique Jérôme Delvaux, délégué CGT Renault MCA Maubeuge. Dans la région, MCA crée plus de 10 000 emplois indirects.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne