Renault : bientôt un successeur à Carlos Ghosn

FRANCE 3

Une page se tourne chez le constructeur Renault. Le journaliste David Boéri fait le point sur la situation, deux mois après l'arrestation de Carlos Ghosn.

L'heure est venue d'accélérer la succession de Carlos Ghosn à la tête du groupe automobile. "L'État, le premier actionnaire du groupe est à la manoeuvre", rapporte le journaliste David Boéri, sur le plateau de France 3. "Il est désormais évident que Carlos Ghosn est durablement hors-jeu. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a envoyé aujourd'hui [mercredi 16 janvier] à Tokyo, Emmanuel Moulin son directeur de cabinet et Martin Vial, le directeur de l'Agence des participations de l'État. Il souhaite associer les Japonais à cette décision. Dès le week-end prochain, un conseil d'administration devrait nommer un successeur", poursuit le journaliste.  

"Aucun nom n'a encore filtré"  

Pour la succession, "aucun nom n'a encore filtré, mais voici le profil idéal : quelqu'un qui aurait réussi sa carrière dans l'industrie et qui aurait déjà une grande expérience internationale. Le patron le plus cité est Jean-Dominique Senard, l'actuel PDG du groupe Michelin (...) Il serait a priori disponible. Au final, le conseil d'administration pourrait nommer trois personnes différentes : un président et un directeur général pour Renault, ainsi qu'un patron pour l'alliance Renault-Nissan", ajoute David Boéri.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne