L'appel à l'aide de Carole Ghosn

France 3

L'épouse de Carlos Ghosn demande le soutien de la France et d'Emmanuel Macron après la nouvelle arrestation de son mari. Elle a quitté le Japon. Elle dit s'être sentie en danger.

C'est une fuite vers la France étonnante que décrit Carole Ghosn dans le JDD dimanche 7 avril. Par crainte de la justice japonaise, l'épouse de Carlos Ghosn a dû utiliser son passeport américain pour quitter le Japon. D'après elle, l'ambassadeur de France l'a escortée jusque dans l'avion. Ce départ précipité fait suite à la nouvelle incarcération de l'ancien patron de Renault-Nissan à Tokyo. Carole Ghosn assure que les policiers ont saisi ses propres téléphones et son ordinateur. Elle dit alors avoir refusé de signer un mandat en japonais.

Une détention éprouvante pour Carlos Ghosn

Dans l'interview donnée au Journal du dimanche, elle évoque les trois mois déjà passés en prison par son mari. "La première semaine, il a perdu dix kilos. Il a eu de la fièvre. Il était privé de ses médicaments pour le cœur", raconte-t-elle. Dimanche matin, le parquet de Tokyo a demandé d'auditionner Carole Ghosn en tant que témoin. Elle dénonce un coup monté et un lynchage. Samedi, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a appelé le Japon à respecter les droits du chef d'entreprise. L'Élysée a précisé suivre la situation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne