L'affaire Ghosn vue du Japon, où le PDG de Renault-Nissan est incarcéré

France 3

Carlos Ghosn est soupçonné d'avoir utilisé l'argent du groupe Renault-Nissan à des fins personnelles et d'avoir triché avec le fisc. Réactions au Japon.

Carlos Ghosn réside mercredi 21 novembre à la prison de Tokyo et le PDG de Renault et Nissan fait toujours la une de l'actualité au Japon. Dans la capitale, les Japonais commentent l'affaire en sortant de leur réserve naturelle. "Ghosn était connu pour avoir remis sur pied Nissan et il était considéré comme un bon dirigeant alors c'est vraiment décevant", affirme un Japonais au micro de France 3.

Une alliance à renégocier

L'ancien directeur opérationnel de Nissan joue la carte du fatalisme. "Nous savions qu'un jour nous aurions à renégocier l'alliance. Ce jour-là est arrivé plus rapidement que prévu", déclare Tushiyuki Shiga. Depuis mardi, les salariés de Nissan arrivent et partent sans plus de commentaires, sans vraiment savoir jusqu'à quand les drapeaux japonais et français flotteront conjointement dans le ciel de Tokyo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne