Carlos Ghosn visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage à Versailles

Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles.
Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles. (JEREMY LEMPIN / EPA)

L'enquête ouverte depuis le 28 février concerne une réception donnée au château de Versailles et au Grand Trianon en octobre 2016.

Une enquête préliminaire a été ouverte sur les conditions du mariage de Carlos Ghosn au château de Versailles, a appris franceinfo de source judiciaire. Cette enquête a été ouverte le 28 février dernier, après un signalement des commissaires aux comptes de Renault, a précisé cette source.

Carlos Ghosn a cru que c'était gratuit.Jean-Yves Le Borgne, son avocat

L'ancien patron de Renault avait obtenu en octobre 2016 la location du château de Versailles et du Grand Trianon pour l'organisation de son mariage. Une prestation évaluée à 50 000 euros, en contrepartie d'une convention de mécénat signée entre l'établissement public et Renault.

L'avocat français de Carlos Ghosn, Jean-Yves Le Borgne, avait expliqué que son client était "prêt à rembourser" cette somme. "Il n'a jamais été conscient qu'il les devait puisqu'il n'a jamais été facturé", a-t-il expliqué. 

Vous êtes à nouveau en ligne