Carlos Ghosn : les soupçons de Renault sur une réception gratuite à Versailles

FRANCE 2

Renault a signalé à la justice une pratique suspecte de Carlos Ghosn. L'ancien patron est soupçonné d'avoir bénéficié de la location gratuite du Grand Trianon, au château de Versailles (Yvelines).

Carlos Ghosn aurait-il bénéficié de la location gratuite du Grand Trianon de Versailles (Yvelines) pour célébrer son mariage en octobre 2016 ? Renault a signé une convention de mécénat avec le château de Versailles pour 2,3 millions d'euros. En contrepartie, le château prête des salles à l'entreprise. Après une enquête interne, le groupe écrit dans un communiqué : "Il a été identifié qu'une contrepartie d'une valeur de 50 000 euros a été affectée au bénéfice personnel de M.Ghosn."

"Un malentendu"

Or, le château de Versailles a confirmé que c'est bien Renault qui a demandé la mise à disposition du Grand Trianon pour un dîner le 8 octobre 2016. Une simple erreur comptable, selon l'avocat de Carlos Ghosn. "À partir du moment où M.Ghosn a réservé cette salle, le château a considéré que c'était Renault, et l'a donc imputé à l'entreprise. C'est de ce malentendu que vient la situation qui me paraît ne pas ressembler à une infraction pénale", juge Maître Jean-Yves Le Borgne, son avocat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne