Carlos Ghosn apparaît pour la première fois devant la justice japonaise

FRANCE 2

Dans la nuit du 7 janvier, Carlos Ghosn a témoigné pour la première fois devant des juges. Il est apparu amaigri, les mains menottées et relié par une corde à un gardien.

Aucune image de Carlos Ghosn, mais seulement quelques dessins de presse pour décrire sa première apparition devant la justice japonaise. Arrivé menotté et tenu par une corde autour de la taille, Carlos Ghosn, le PSG de Renault, a maigri. Devant les juges, il s'exprime en anglais, et clame son innocence. Il dit être accusé à tort et être injustement détenu.

Une audience symbolique

Une audience à laquelle le millier de journalistes et curieux massés devant le tribunal de Tokyo (Japon) n'a pas pu assister. Seulement 14 personnes ont été tirées au sort pour entrer dans la salle d'audience. "Je l'ai trouvé assez amaigri et même épuisé, il s'est exprimé avec beaucoup d'émotion lorsqu'il a évoqué son amour pour Nissan", a déclaré la journaliste de TBS, Estuko Kawazoe, à la sortie du procès. L'audience était purement symbolique, car Carlos Ghosn reste mis en examen pour dissimulation de revenus. En défense, il affirme avoir agi avec l'approbation des dirigeants de Nissan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne