Carlos Ghosn

Le tout-puissant patron Carlos Ghosn, à la tête de Nissan et Renault, a été arrêté au Japon, lundi 19 novembre 2018. Le Franco-Libano-Brésilien de 64 ans est soupçonné d'avoir dissimulé des revenus au fisc. "En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l'utilisation de biens de l'entreprise à des fins personnelles", a ajouté Nissan, qui va proposer au conseil d'administration de le "démettre de son poste rapidement".

PDG de Nissan jusqu'en avril 2017, il avait touché pour la période d'avril 2016 à mars 2017 quasiment 1,1 milliard de yens (8,8 millions d'euros au cours de l'époque). Il gagne en outre plus de 7 millions d'euros par an au titre de PDG de Renault, qu'il dirige depuis 2009 (il en était directeur général depuis 2005), des revenus qui ont souvent fait grincer des dents.

plus
Carlos Ghosn en octobre 2018. 

Carlos Ghosn : Renault tourne la page

Carlos Ghosn en octobre 2018. 

Carlos Ghosn : quelles indemnités de départ pour l'ancien patron de Renault ?

Carlos Ghosn, à Paris, le 29 avril 2005.

Renault : un tandem pour succéder à Carlos Ghosn

Le logo de Renault devant un concessionnaire à Tokyo, le 23 novembre 2018. 

Renault convoque son conseil d'administration jeudi pour trouver un successeur à Carlos Ghosn

Carlos Ghosn, à Paris, le 29 avril 2005.

Carlos Ghosn voit sa demande de libération sous caution de nouveau rejetée

Loïc Dessaint, invité de l\'interview éco lundi 21 janvier.

Départ de Carlos Ghosn : "Chez Renault, il faut changer de culture d’entreprise"

Carlos Ghosn, dessiné lors de son audience au tribunal de Tokyo (Japon), le 8 janvier 2019.

Carlos Ghosn soupçonné d'avoir reçu indûment près de 8 millions d'euros via une filiale de Nissan et Mitsubishi

La députée La France insoumise de Seine-Saint-Denis, invitée du \"8h30 Cadet-Dély\", jeudi 17 janvier 2019. 

"Nous sommes à mille lieux des positions politiques de l'extrême droite", réaffirme Clémentine Autain

Chez les scouts, il était surnommé \"Faon fanfaron\" : \"Complément d\'enquête\" sur la jeunesse et l\'ascension éclair de Carlos Ghosn

VIDEO. Chez les scouts, il était surnommé "Faon fanfaron" : "Complément d'enquête" revient sur la jeunesse et l'ascension éclair de Carlos Ghosn

\"Il a une telle autorité naturelle que les gens se comportent comme des domestiques\" : comment Carlos Ghosn a réussi à s\'octroyer un salaire annuel de 15 millions

VIDEO. "Complément d'enquête" : comment Carlos Ghosn a réussi à s'octroyer un salaire annuel de 15 millions (contre l'avis des actionnaires)

Affaire Carlos Ghosn : de Tokyo à Paris, le récit d\'une chute vertigineuse

VIDEO. De Tokyo à Paris, "Complément d'enquête" fait le récit de la chute de Carlos Ghosn

Clémentine Autain, députée La France insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis, invitée le 17 janvier 2019 de franceinfo.

VIDEO. Ghosn, Benalla... "Le gouvernement aime bien protéger les puissants", estime Clémentine Autain

Le président de Michelin, Jean-Dominique Senard

Renault : Carlos Ghosn remplacé par l'ancien président de Michelin ?

Un écran diffuse les dernières informations qui concernent Carlos Ghosn, PDG de Renault, dans une rue de Tokyo (Japon).

Le décryptage éco. L'État lâche Carlos Ghosn, le patron de Renault

Carlos Ghosn, à Francfort, le 15 septembre 2015.

Renault : bientôt un successeur à Carlos Ghosn

Des passants devant un dessin de Carlos Ghosn, le PDG de Renault, sur un écran de télévision, le 8 janvier 2019 à Tokyo (Japon).

Renault : l'Etat lâche Carlos Ghosn et demande la désignation d'un successeur

Carlos Ghosn, PDG de Renault et ex-patron de Nissan, sur un écran de télévision à Tokyo, le 8 janvier 2019.

Témoignage : "J'ai été incarcéré dans la prison de Carlos Ghosn"

Des passants devant un dessin de Carlos Ghosn, le PDG de Renault, sur un écran de télévision, le 8 janvier 2019 à Tokyo (Japon).

Affaire Ghosn : des représentants du gouvernement français à Tokyo

Carlos Ghosn, lors d\'une conférence de presse au Salon de l\'auto, le 3 octobre 2018 à Paris.

La demande de libération sous caution de Carlos Ghosn rejetée par la justice japonaise

Le directeur général de Nissan Hiroto Saikawa, le 17 décembre 2018 à Yokohama, au Japon.

"Comment peut-on imaginer cela ?" : le patron de Nissan écarte la possibilité d'un "complot" visant Carlos Ghosn

Carlos Ghosn et son épouse Carole Ghosn, le 26 mai 2017 au Festival de Cannes.

L'épouse de Carlos Ghosn dénonce les conditions de détention de son mari

Le président du groupe Altice, Patrick Drahi, sourit en assistant à l\'inauguration du centre d\'innovation \"Drahi -X\" à l\'école Polytechnique, à Palaiseau (Essonne), le 19 avril 2016. 

Fisc : les tours de passe-passe des patrons pour ne pas payer d’impôts en France

Carlos Ghosn, le 11 mai 2012.

Carlos Ghosn : une procédure qui s'annonce longue

Carlos Ghosn, PDG de Renault et ex-patron de Nissan, sur un écran de télévision à Tokyo, le 8 janvier 2019.

Que reproche la justice japonaise à Carlos Ghosn ?

Carlos Ghosn à Paris, le 1er octobre 2018.

Carlos Ghosn : l'ex-patron de Nissan visé par deux nouvelles inculpations

Carlos Ghosn à Paris, le 1er octobre 2018.

Carlos Ghosn en exil fiscal depuis sept ans

Le patron de Renault, Carlos Ghosn, e 8 novembre 2018.

Carlos Ghosn de nouveau inculpé pour abus de confiance et revenus minorés

Carlos Ghosn à Paris, le 1er octobre 2018.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, de nouveau mis en examen par la justice japonaise

Baptisée \"CumEx Files\", l\'enquête révèle qu\'un trafic d\'actions sophistiqué impliquant des banques françaises comme la BNP Paribas et la Société générale a été réalisé.

CAC 40 : quels sont les patrons qui paient leurs impôts en France ?

Carlos Ghosn lors de la présentation des résultats du groupe Nissan en 2015.

Renault : Carlos Ghosn reste PDG du groupe

12345

Vous êtes à nouveau en ligne