Carlos Ghosn

Le tout-puissant patron Carlos Ghosn, à la tête de Nissan et Renault, a été arrêté au Japon, lundi 19 novembre 2018. Le Franco-Libano-Brésilien de 64 ans est soupçonné d'avoir dissimulé des revenus au fisc. "En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l'utilisation de biens de l'entreprise à des fins personnelles", a ajouté Nissan, qui va proposer au conseil d'administration de le "démettre de son poste rapidement".

PDG de Nissan jusqu'en avril 2017, il avait touché pour la période d'avril 2016 à mars 2017 quasiment 1,1 milliard de yens (8,8 millions d'euros au cours de l'époque). Il gagne en outre plus de 7 millions d'euros par an au titre de PDG de Renault, qu'il dirige depuis 2009 (il en était directeur général depuis 2005), des revenus qui ont souvent fait grincer des dents.

plus
Carlos Ghosn, l\'ancien patron de Renault-Nissan, lors d\'une conférence de presse, à Beyrouth (Liban), le 8 janvier 2020.

Carlos Ghosn évoque un "obstacle technique" à son audition par la justice française

L\'ancien dirigeant de l\'alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, lors d\'une conférence de presse à Beyrouth (Liban), le 8 janvier 2020. 

Carlos Ghosn a transféré plus de 800 000 dollars à un complice présumé de sa fuite, selon des procureurs américains

Le logo de Renault devant un concessionnaire à Tokyo, le 23 novembre 2018. 

Renault : une histoire riche de succès et d’échecs

L\'usine Renault de Choisy-le-Roi, photographiée le 21 mai 2020.

Quinze mille emplois supprimés dans le monde, cinq milliards d'euros de prêt garanti par l'Etat... Comment Renault s'est retrouvé au bord du gouffre

Un salarié de Renault à l\'usine de Cléon (Seine-Maritime). Photo d\'illustration.

Le brief éco. Renault était en panne bien avant le coronavirus

L\'ancien dirigeant de l\'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn, lors d\'une conférence de presse à Beyrouth (Liban), le 8 janvier 2020. 

Fuite de Carlos Ghosn : deux complices arrêtés aux Etats-Unis

L\'ancien dirigeant de l\'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn, lors d\'une conférence de presse à Beyrouth (Liban), le 8 janvier 2020. 

Affaire Ghosn : deux complices présumés de l'homme d'affaires arrêtés aux États-Unis

Carlos Ghosn, le 8 janvier 2020, à Beyrouth (Liban). 

Affaire Carlos Ghosn : Renault se constitue partie civile dans l'enquête pour "abus de biens sociaux"

Carlos Ghosn traîne Renault devant les Prud\'hommes (Photo d\'illustration).

Retraite de Carlos Ghosn : "La saisine devant les prud'hommes montre le cynisme du personnage", s'indigne la CGT

Un écran montrant Carlos Ghosn, l\'ancien président de Nissan, à Tokyo, le 9 janvier 2020.

Carlos Ghosn attaque Renault aux prud'hommes

L\'ancien dirigeant de l\'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn, lors d\'une conférence de presse à Beyrouth (Liban), le 8 janvier 2020. 

Soupçons d'abus de biens sociaux visant Carlos Ghosn : l'enquête a été confiée à un juge d'instruction

Le logo de Renault lors du Tokyo Motor Show au Japon, le 23 octobre 2019 (photo d\'illustration).

Automobile : le résultat de Renault inquiète ses salariés

Carlos Ghosn lors d\'une interview avec des médias japonais à Beyrouth, au Liban, le 10 janvier 2020.

Affaire Carlos Ghosn : Nissan réclame 83 millions d'euros de dommages et intérêts à son ancien patron

Luca de Meo, le nouveau patron de Renault.

Le décryptage éco. Renault : ce qui attend Luca de Meo, nouveau directeur de Renault

L\'ancien patron de Nissan Carlos Ghosn au Liban, le 8 janvier 2020.

Japon : Carlos Ghosn n'a pas subi jusqu'à huit heures d'interrogatoire par jour, rétorque un procureur

Carlos Ghosn lors de sa conférence de presse à Beyrouth, le 8 janvier 2020.

Carlos Ghosn : les coulisses d'une fuite rocambolesque

Carlos Ghosn et le Japon : du \"Napoléon de l\'auto\" à la \"victime d\'un complot\" ?

VIDEO. Carlos Ghosn et le Japon : du "Napoléon de l'auto" à la "victime d'un complot" ?

La sœur de Carlos Ghosn a-t-elle bénéficié d\'un emploi fictif chez Nissan ?

VIDEO. La sœur de Carlos Ghosn a-t-elle bénéficié d'un emploi fictif chez Nissan ?

Carlos Ghosn : comment l\'ex-roi des voitures s\'est fait la malle

VIDEO. Carlos Ghosn : comment l'ex-roi des voitures s'est fait la malle

VIDEO. Carlos Ghosn : qui sont les "cerveaux" qui ont organisé son évasion ?

L\'avocat de Carlos Ghosn, Junichiro Hironaka, le 31 décembre, à Tokyo. 

Les avocats japonais de Carlos Ghosn annoncent qu'ils ne le défendront plus

Un écran montrant Carlos Ghosn, l\'ancien président de Nissan, à Tokyo, le 9 janvier 2020.

Au Japon, des internautes se photographient dans des étuis à instruments pour imiter Carlos Ghosn

Carlos Ghosn, le 8 janvier 2020, à Beyrouth (Liban). 

Carlos Ghosn veut poursuivre Renault aux prud'hommes pour réclamer son indemnité de départ et ses "droits à la retraite"

Carlos Ghosn lors de sa conférence de presse à Beyrouth, le 8 janvier 2020.

"Il a parfaitement les pieds sur terre" : les confidences d'un ancien proche de Carlos Ghosn

Carlos Ghosn lors de sa conférence de presse à Beyrouth.

Le rendez-vous de la médiatrice. L'affaire Carlos Ghosn et son traitement sur l'antenne de franceinfo

Des manifestants iraniens brûlant des drapeaux américain et israélien, le 6 janvier 2020, à Téhéran. 

Photo Hebdo : Carlos Ghosn, incendies en Australie, Charlie Hebdo cinq ans après...

Carlos Ghosn lors de sa conférence de presse à Beyrouth au Liban, le 8 janvier 2020. 

Carlos Ghosn : ces dépenses qui interrogent la justice française

Carlos Ghosn lors de sa conférence de presse à Beyrouth.

Carlos Ghosn : le Japon remonté contre l'ex-PDG Renault-Nissan

Carlos Ghosn, l\'ex-PDG de Renault-Nissan, le 6 mars 2019 à Tokyo (Japon).

Carlos Ghosn : des précisions sur sa fuite au Liban

La ministre de la Justice japonaise, Masako Mori, lors d\'un point de presse à Tokyo jeudi 9 janvier 2020.

"Qu'il présente ses arguments devant un tribunal" : le Japon réagit après la conférence de presse de Carlos Ghosn

1234567891015

Vous êtes à nouveau en ligne