Carlos Ghosn

Le tout-puissant patron Carlos Ghosn, à la tête de Nissan et Renault, a été arrêté au Japon, lundi 19 novembre 2018. Le Franco-Libano-Brésilien de 64 ans est soupçonné d'avoir dissimulé des revenus au fisc. "En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l'utilisation de biens de l'entreprise à des fins personnelles", a ajouté Nissan, qui va proposer au conseil d'administration de le "démettre de son poste rapidement".

PDG de Nissan jusqu'en avril 2017, il avait touché pour la période d'avril 2016 à mars 2017 quasiment 1,1 milliard de yens (8,8 millions d'euros au cours de l'époque). Il gagne en outre plus de 7 millions d'euros par an au titre de PDG de Renault, qu'il dirige depuis 2009 (il en était directeur général depuis 2005), des revenus qui ont souvent fait grincer des dents.

plus
Carlos Ghosn lors de sa deuxième libération sous caution, le 25 avril 2019, à Tokyo (Japon).

Carlos Ghosn et son épouse Carole se sont parlé, pour la première fois en sept mois

Envoyé spécial. Japon, des prisonniers au pas

VIDEO. Japon, des prisonniers au pas

Au Japon, les conditions de rétention sont très dures dans tout le pays. Les équipes d\'\"Envoyé spécial\" se sont rendues sur place pour filmer la vie des prisonniers nippons.

Japon : immersion dans un centre de rétention

Découvrez dans \"Envoyé spécial\" les sévères conditions de détention des prisons japonaises

VIDEO. Découvrez dans "Envoyé spécial" les sévères conditions de détention des prisons japonaises

Carlos Ghosn à son arrivée au tribunal à Tokyo (Japon), le 23 mai 2019.

Automobile : fragilisés, Renault et Nissan "doivent à nouveau travailler ensemble" pour redresser la barre

Au siège de Nissan, à Yokohama, au Japon (illustration)

Automobile : sans Carlos Ghosn, Nissan a connu une bien mauvaise année

\"C\'est tellement strict qu\'ils te tuent d\'une façon silencieuse\" : l\'épouse de Carlos Ghosn revient sur les conditions de détention de l\'ex-Pdg au Japon

VIDEO. "C'est tellement strict qu'ils te tuent d'une façon silencieuse" : l'épouse de Carlos Ghosn revient sur les conditions de détention de l'ex-PDG

L\'avocat de Carlos Ghosn, Maître François Zimeray, le 4 mars 2019.

Conditions de détention de Carlos Ghosn : "L'indifférence de la France" pour l'ex-patron de Renault-Nissan "n'est vraiment pas glorieuse", estime son avocat

Sophie Coignard et son livre \"Les faux jetons\"

Entreprises : "Les faux jetons" lève le voile sur les secrets des conseils d'administration

Carlos Ghosn arrive au tribunal de Tokyo le 24 juin 2019, pour une audience de préparation à son procès.

Projet avorté de fusion Renault-Nissan, action diplomatique discrète... Retour sur l'affaire Carlos Ghosn, un an après

L\'ex-PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, et sa femme, Carole Ghosn, à Tokyo le 3 avril 2019.

Carlos Ghosn, arrêté il y a un an au Japon, jugé en France ?

Carlos Ghosn et son avocat Junichiro Hironaka, le 24 juin 2019 à Tokyo.

TRIBUNE. "Il a suffisamment souffert" : les quatre enfants de Carlos Ghosn alertent sur la situation de leur père

Carlos Ghosn se rend à son audience au tribunal de Tokyo (Japon), le 24 juin 2019. 

Où en est l'affaire Carlos Ghosn, un an après l'arrestation de l'ancien patron de Renault-Nissan ?

L\'ancien PDG de Renault et Nissan Carlos Ghosn quitte le bureau de son avocat le 3 avril 2019 à Tokyo (Japon), le 3 avril 2019.

Affaire Ghosn : des parlementaires réclament le rapatriement de l'ancien patron déchu de Renault-Nissan

Carlos Ghosn, ancien dirigeant de Renault et Nissan arrive au palais de justice de Tokyo, la capitale japonaise, le 23 mai 2019.

Carlos Ghosn pourra-t-il être jugé en France ?

Rachida Dati, maire LR du VIIème arrondissement et candidate à la mairie de Paris, invitée de franceinfo le 14 novembre.

VIDEO. Rachida Dati : "Je ne laisserai pas des salopards tenter de me déstabiliser"

François-Henri Pinault, PDG du groupe de luxe Kering, lors d\'une assemblée générale du groupe, à Paris, le 24 avril 2019.

Les rémunérations des patrons du CAC 40 ont atteint des records en 2018

Le mot de l'éco. Automobile : les grandes manoeuvres avec le projet de fusion PSA-Fiat Chrysler

Carlos Ghosn, ancien dirigeant de Renault et Nissan arrive au palais de justice de Tokyo, la capitale japonaise, le 23 mai 2019.

Les avocats de Carlos Ghosn demandent l'annulation des poursuites "biaisées" et "politiquement motivées" contre leur client

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris, le 11 juin 2019.

Affaire Ghosn : Rachida Dati visée par des perquisitions

Le directeur général de Renault Thierry Bolloré, le 10 septembre 2019 à Francfort (Allemagne).

Renault révoque son directeur général Thierry Bolloré, ancien dauphin de Carlos Ghosn

La domiciliation fiscale des patrons des grandes entreprises, un article du projet de loi de finances 2020 examiné dès mardi 8 octobre à l\'Assemblée nationale. Photo d\'illustration.

Le mot de l'éco. Domiciliation fiscale

L\'ancien dirigeant de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, le 24 juin 2019 à Tokyo (Japon).

Carlos Ghosn interdit pendant dix ans de diriger toute entreprise américaine cotée en Bourse

Carlos et Carole Ghosn, à Tokyo, le 3 avril 2019.

Affaire Carlos Ghosn : son épouse lance un appel au président Macron

L\'ex-PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, et sa femme, Carole Ghosn, à Tokyo le 3 avril 2019.

Japon : Carole Ghosn dénonce des "représailles indignes" après une nouvelle interdiction de voir son mari

Le siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt, le 19 novembre 2018.

Automobile : Renault dans le rouge

Au siège de Nissan, à Yokohama, au Japon (illustration)

Nissan va supprimer 12 500 emplois à travers le monde d'ici 2022

Un membre des médias défile devant un nouveau logo montrant Renault, Nissan et Mitsubishi avant une conférence de presse au siège de Nissan à Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa, le 12 mars 2019.

Nissan : 10 000 emplois en jeu dans le monde entier

Carlos Ghosn à son arrivée au tribunal à Tokyo (Japon), le 23 mai 2019.

Carlos Ghosn a intenté des poursuites en justice contre Nissan et Mitsubishi pour rupture abusive de son contrat

Le siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt, le 19 novembre 2018.

Affaire Carlos Ghosn : perquisition en cours au siège de Renault à Boulogne-Billancourt

1234567891011

Vous êtes à nouveau en ligne