Carlos Ghosn

Le tout-puissant patron Carlos Ghosn, à la tête de Nissan et Renault, a été arrêté au Japon, lundi 19 novembre 2018. Le Franco-Libano-Brésilien de 64 ans est soupçonné d'avoir dissimulé des revenus au fisc. "En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l'utilisation de biens de l'entreprise à des fins personnelles", a ajouté Nissan, qui va proposer au conseil d'administration de le "démettre de son poste rapidement".

PDG de Nissan jusqu'en avril 2017, il avait touché pour la période d'avril 2016 à mars 2017 quasiment 1,1 milliard de yens (8,8 millions d'euros au cours de l'époque). Il gagne en outre plus de 7 millions d'euros par an au titre de PDG de Renault, qu'il dirige depuis 2009 (il en était directeur général depuis 2005), des revenus qui ont souvent fait grincer des dents.

plus
Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles.

Carlos Ghosn visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage à Versailles

Carlos Ghosn, dans les rues de Tokyo le 8 mars 2019, deux jours après sa libération sous caution.

"Bien sûr qu’on prend des photos !" : Carlos Ghosn traqué par la presse japonaise depuis sa sortie de prison

Carlos Ghosn arrive dans sa résidence à Tokyo (Japon), où il est actuellement assigné à résidence, le 8 mars 2019.

Japon : la justice refuse que Carlos Ghosn assiste au conseil d'administration de Nissan mardi

Carlos Ghosn et son épouse, le 9 mars 2019 dans les rues de Tokyo (Japon).

Carlos Ghosn : une liberté très surveillée au Japon

Carlos Ghosn et son épouse, le 9 mars 2019 dans les rues de Tokyo (Japon).

Carlos Ghosn : une liberté sous surveillance

Carlos Ghosn et son épouse, le 9 mars 2019 dans les rues de Tokyo (Japon).

"Il n'est pas prêt à parler" : la femme de Carlos Ghosn s'exprime pour la première fois depuis la libération de son mari

Carlos Ghosn quitte son bureau d\'avocats après avoir été libéré plus tôt dans la journée du centre de détention à Tokyo, le 6 mars 2019.

Carlos Ghosn : une vie sous surveillance

Karl Lagerfeld et un dessin de son chat Choupette à Berlin, le 3 février 2015. 

Photo Hebdo : de Carlos Ghosn au dernier défilé Chanel, l'actualité de la semaine en images

Carlos Ghosn (avec une casquette bleue), le 6 mars 2019, à la sortie d\'un centre de détention de Tokyo. 

Carlos Ghosn : interdiction de quitter le Japon pour l'ancien patron de Renault

Carlos Ghosn quitte son bureau d\'avocats après avoir été libéré plus tôt dans la journée du centre de détention à Tokyo, le 6 mars 2019.

Carlos Ghosn : une liberté très surveillée au Japon

Carlos Ghosn (avec une casquette bleue), le 6 mars 2019, à la sortie d\'un centre de détention de Tokyo. 

Carlos Ghosn : libre, mais très surveillé

L\'ancien PDG de Renault Nissan est sorti de la prison japonaise où il était incarcéré. Arnaud Miguet était sur place pour France 2.

Carlos Ghosn : une sortie de prison sous haute surveillance

Carlos Ghosn quitte son bureau d\'avocats après avoir été libéré plus tôt dans la journée du centre de détention à Tokyo, le 6 mars 2019.

Carlos Ghosn : une liberté très surveillée

Carlos Ghosn quitte son bureau d\'avocats après avoir été libéré plus tôt dans la journée du centre de détention à Tokyo, le 6 mars 2019.

Vidéosurveillance, accès limité à internet, passeports confisqués... Les détails du contrôle judiciaire de Carlos Ghosn

Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles. 

Japon : Carlos Ghosn libéré après trois mois de détention

Carlos Ghosn (avec une casquette bleue), le 6 mars 2019, à la sortie d\'un centre de détention de Tokyo. 

Carlos Ghosn est sorti de prison

Carlos Ghosn (avec une casquette bleue), le 6 mars 2019, à la sortie d\'un centre de détention de Tokyo. 

Affaire Carlos Ghosn : l'ancien patron de Renault est sorti de prison

Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles. 

Affaire Carlos Ghosn : l'ex-patron de Renault a payé sa caution de 8 millions d'euros

Carlos Ghosn, le 14 février 2008 à Paris.

Carlos Ghosn : l'ex-grand patron libéré sous caution au Japon

Carlos Ghosn, le 14 février 2008 à Paris.

Carlos Ghosn : libéré sous caution

Le portrait de Carlos Ghosn à la télévision japonaise, le 15 janvier 2019. 

DIRECT. Carlos Ghosn obtient sa remise en liberté après le rejet de l'appel du procureur

Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles.

Carlos Ghosn libéré sous caution : l'avocat de sa famille espère "la fin d'un cauchemar qui a duré plus de 107 jours"

Une photo de Carlos Ghosn datant du 11 mai 2018, lors du Festival de Cannes. 

Carlos Ghosn : une liberté sous caution bientôt possible ?

Carlos Ghosn, ancien PDG de Renault, à Maubeuge, le 8 novembre 2018.

Carlos Ghosn : l'ex-patron de Renault bientôt libéré ?

Carlos Ghosn, ex patron de Renault et Nissan en 2011.

Remise en liberté de Carlos Ghosn : son avocat "a le sentiment que le procureur en fait une affaire personnelle"

Carlos Ghosn, le 6 octobre 2017, lors d\'une conférence de presse à Paris.

Carlos Ghosn sera-t-il remis en liberté ?

Une photo de Carlos Ghosn datant du 11 mai 2018, lors du Festival de Cannes. 

Affaire Carlos Ghosn : la justice japonaise accepte la libération sous caution de l'ancien patron de Renault

Carlos Ghosn et sa femme Carole au Festival de Cannes, le 26 mai 2017. 

Carlos Ghosn : sa famille saisit l'ONU pour "violations des droits fondamentaux"

La ministre du Travail, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", le jeudi 14 février 2019. 

Retraites chapeau : Muriel Pénicaud souhaite la fin "des systèmes de retraite exceptionnels pour les dirigeants"

Carlos Ghosn, le 14 février 2008 à Paris.

Renault ne versera pas d'indemnité de non-concurrence à Carlos Ghosn, ni de rémunération en actions

1234567

Vous êtes à nouveau en ligne