Voir la vidéo
FRANCE 3

Automobile : vers des contrôles techniques plus stricts

Si vous avez des sueurs froides lors du contrôle de votre véhicule, cette nouvelle réglementation ne va pas vous rassurer. À partir de mai prochain, les points de contrôle passeront de 124 à 400, même si tout n'est pas encore figé. L'objectif annoncé par l'État est d'avoir des véhicules plus sûrs sur nos routes et qui respectent l'environnement, même s’il y aura des effets pervers.

Mise en place d'une défaillance dite "critique"

"Ce n'est pas juste pour les gens qui n'ont pas les moyens de changer leur voiture", note une femme. Jusqu'à présent, le contrôle technique comportait deux types de défaillances : mineures et majeures. Désormais, il faudra rajouter la défaillance critique qui impose à l'automobiliste de réparer son véhicule dans les 24 heures. Le contrôle se fera désormais en 45 à 60 minutes. Mais ce n'est pas la seule conséquence : le tarif devrait aussi augmenter.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus