Automobile : le gouvernement instaure un nouveau malus

France 2

La taxe sera liée au poids du véhicule. Les voitures de plus d’1,8 tonne sont concernées par ce nouveau malus.  


Le gouvernement va désormais taxer les véhicules en fonction de leur poids. Il faudra payer un malus pour acheter les voitures de plus d’1,8 tonne : dix euros par kilo supplémentaire. La taxe pourrait menacer des emplois. "C’est la totalité de la filière qui est effectivement en péril", commente Xavier Horent, délégué général du Conseil national des professions de l’automobile, pour les caméras de France 2 jeudi 15 octobre. Le ministère de la Transition écologique avance de son côté vouloir enrayer la course aux voitures de plus en plus lourdes. 

Une mesure qui fait débat 

60 000 véhicules par an devraient être concernés par ce nouveau malus, soit moins de 3% du parc automobile. Les SUV les plus courants n’étant pas concernées, les associations écologiques estiment que la mesure est inefficace. Pas de malus prévu en revanche pour les véhicules électriques et hydrogène, et des discussions sont en cours concernant les hybrides rechargeables et les voitures de famille nombreuses. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne