Automobile : l'intérêt de PSA pour Opel inquiète l'Allemagne

En Allemagne, l'idée du rachat d'Opel par le groupe français PSA fait réagir. Le journaliste Amaury Guibert, en direct de Berlin, fait le point sur la situation.

Le groupe automobile français PSA souhaite racheter la marque allemande Opel afin d'agrandir son marché à toute l'Europe. Ce projet de rachat fait-il l'effet d'un choc en Allemagne ? "Oui, c'est un choc. Mais si Opel est aujourd'hui la propriété d'un groupe américain, General Motors, on considère ici que c'est toujours un fleuron de l'industrie, un poids lourd du secteur automobile avec trois usines implantées dans le pays et 19 000 salariés, sans compter les sous-traitants", explique Amaury Guibert, correspondant de France 3 à Berlin (Allemagne).

"Le dossier a pris une tournure politique"

Que vont devenir tous ces salariés si le projet de rachat de PSA aboutit ? "Y aura-t-il des restructurations et des suppressions de postes ? Cela parait inévitable selon les experts du secteur automobile cités ce matin, mercredi 15 février, dans la presse allemande. Le dossier Opel a pris une tournure politique avec une ministre de l'Économie qui n'a pas caché son agacement face aux méthodes françaises", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne