Automobile : contester un PV devient plus simple

France 2

Un nouvel outil est mis à la disposition des automobilistes pour contester une amende. Les conducteurs verbalisés vont pouvoir lancer la procédure par Internet.

Après les retraits de points notifiés par courriel, c'est une nouvelle étape pour simplifier les démarches administratives des automobilistes. Désormais, pour contester un procès-verbal, fini, la traditionnelle lettre recommandée. Le conducteur qui s'estime pénalisé à tort pourra se défendre plus facilement, assurent les autorités, grâce à un site internet. Pour contester l'infraction, trois motifs : le véhicule n'est pas le mien, la voiture a été prêtée ou louée, ou l'infraction est fausse.

Des économies pour le gouvernement

Un service gratuit pour l'usager et un bon coup pour le gouvernement, car le traitement des deux millions et demi de contestations annuelles sera facilité. Des économies en perspective et une stratégie gagnant-gagnant où subsisterait un bémol : les modalités de remboursement de l'amende quand l'automobiliste obtient gain de cause ne seraient toujours pas définies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne