Autolib’ à la casse

FRANCE 3

Le service Autolib’ touche à sa fin. Cet arrêt risque fort de coûter cher aux communes.

Autolib’, c’est fini. La ville de Paris a décidé d’arrêter les frais. Cette décision pourrait néanmoins coûter très cher. Via un communiqué de presse, le groupe Bolloré présente l’addition aux communes bénéficiaires du service. Elles devront assumer les pertes à hauteur de 150 millions d’euros, reprendre le personnel, racheter les voitures et les bornes, payer les indemnités et dédommager les abonnés. Au total, la facture s’élèvera à environ 300 millions d’euros.

300 000 euros par station

Entre l’entrepreneur et la ville de Paris, l’idylle semble bel et bien terminée, mais toutes les communes qui ont adhéré au service Autolib’ réunies dans un syndicat, devraient passer à la caisse. La facture pourrait atteindre environ 300 000 euros par station. Ce montant est inacceptable pour certains élus. Au total, une centaine de communes d’Ile-de-France sont concernées, en petite couronne principalement. Leurs représentants ont rendez-vous jeudi 28 juin dans une ambiance qui s’annonce d’ores et déjà tendue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne