Assurance-vie : une épargne moins rentable ?

FRANCE 2

La Banque de France estime que l'inflation devrait redescendre à 1% en 2019. Certains placements étaient devenus perdants, comme les assurances-vie. Leur taux de rendement moyen est inférieur à l'inflation.

Appréciée des Français jusqu'à présent pour ses performances, pour la première fois l'assurance-vie offre un taux de rémunération plus faible que le coût de la vie. En dix ans, la baisse a été continue. L'assurance-vie est passée de 4% en 2018 à juste 1,6% l'an passé, soit moins que l'inflation en 2018. L'assurance-vie ne rapporte-t-elle plus rien ? Pour l'économiste Philippe Crevel, cela reste un placement intéressant. "Il faut recomparer le rendement de l'assurance vie avec des produits d'épargne", car, selon ce dernier, "il vaut mieux gagner un petit peu d'argent" plutôt que de faire dormir son argent.  

Des rendements très différents d'une assurance-vie à l'autre

L'assurance-vie permet de préparer sa retraite ou sa succession, mais les rendements sont très variables. D'un rendement de 0,7% pour un capital garanti, donc plus sécurisé, on passe à 3,2% pour les placements alignés sur la Bourse, plus rémunérateurs, mais plus risqués.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne