ArcelorMittal relance l'un de ses hauts-fourneaux

Le numéro un mondial de l'acier va redémarrer le second haut-fourneau de son usine de Fos-sur-Mer au dernier trimestre

Le numéro un mondial de l'acier va redémarrer le second haut-fourneau de son usine de Fos-sur-Mer au dernier trimestreLe numéro un mondial de l'acier va redémarrer le second haut-fourneau de son usine de Fos-sur-Mer au dernier trimestre

Arrêté en avril pour une durée indéterminée, les premières coulées de fonte sont programmées pour fin septembre.

La décision de reprise a été adoptée "pour faire face à la reprise technique liée à la fin du déstockage et pour profiter des opportunités ponctuelles du marché", a expliqué le groupe.

"Il faut rester très prudent face à cette légère reprise ponctuelle des commandes" a toutefois tempéré ArcelorMittal. "D'ailleurs, 9 hauts-fourneaux sur 25 sont toujours à l'arrêt au sein du Flat Carbon Europe. Selon les prévisions économiques, la demande d'acier sera en retrait significatif pendant toute l'année 2009. Les prévisions d'activité pour le début de l'année 2010 sont également très faibles. La reprise sera ensuite lente et progressive: il faudra du temps avant de retrouver des niveaux de demande similaires à ceux des dernières années", a souligné le groupe.

"C'est une bonne nouvelle car on parlait d'arrêt définitif il y a quelques mois. Mais il ne faut pas oublier tous ceux qui ont été virés entre-temps. Toutes les grosses boîtes ont profité de la crise pour dégraisser et maintenant elles redémarrent", a déclaré à l'AFP Michel Tosi, délégué du syndicat CFDT à Fos (majoritaire), inquiet du "manque de personnel et decompétences" induit par les plans sociaux.

Début août, ArcelorMittal avait déjà rallumé un de ses hauts-fourneaux sur son site de Florange-Hayange (Moselle).