Alsace : 300 emplois menacés par la fermeture de Steelcase

(Steelcase devrait fermer son site de Wisches dans le Bas-Rhin, entraînant la suppression de plus de 300 emplois selon la CGT, 260 selon la direction © Maxppp/Jean Marc Loos)

Steelcase va fermer son usine de Wisches, dans la vallée de la Bruche. Les salariés du fabricant alsacien de mobilier de bureau viennent de l’apprendre brutalement après un comité central d'entreprise.

L'usine de la vallée de la Bruche qui fabrique du mobilier de bureau va fermer ses portes. La décision a été annoncée en jeudi après-midi après un comité central d'entreprise qui se tenait au siège social, à Schiltigheim. Selon la direction, Steelcase Europe perd de l'argent et l’année 2015 se présente mal. Les coûts sont trop importants et le groupe a une surcapacité de production qui pose problème à Wisches.

Une partie de la production délocalisée à l'étranger

L'entreprise a annoncé le transfert de ses activités principalemement vers la République tchèque et l'Espagne, le reste en Moselle. Conséquence, les 209 salariés, ainsi qu’une centaine d'intérimaires de cette entreprise implantée depuis 32 ans à Wisches, vont perdre leur emploi. "On s’attendait à une restructuration mais pas de cette ampleur ", réagit Bruno Pannekoecke, délégué syndical central CGT chez Steelcase au micro de France Bleu Alsace.

Pas de calendrier

La direction n’a en outre pas donné de calendrier. "Nous n’avons aucune date concernant une négociation ou une fermeture ", déplore Bruno Pannekoecke. "On ne peut pas se permettre de laisser les salariés dans une attente aussi pénible ", poursuit-il. Un nouveau comité central d’entreprise extraordinaire devrait se tenir le 11 juillet.

REPORTAGE - Marie-Thérèse Koehler, France Bleu Alsace | Annonce brutale chez Steelcase à Wisches, les salariés sous le choc
--'--
--'--