Alimentation : le saumon bio est plus toxique que le saumon conventionnel

FRANCE 2

Une enquête menée par le magazine Thalassa et 60 Millions de consommateurs révélée ce jeudi 24 novembre démontre que le saumon bio se révèle contaminé par de l'arsenic, du mercure et des résidus de pesticides alors que le saumon traditionnel s'améliore.

C'est un voyage en paradoxe entre Norvège et Irlande. Les équipes de Thalassa ont découvert que le saumon bio est plus contaminé que les autres. Avec l'aide du magazine 60 Millions de consommateurs, les journalistes ont analysé 25 marques de saumons de tous les prix et toutes les recettes. Et après trois semaines d'analyses toxicologiques, le résultat est sans appel : le saumon bio est plus contaminé en mercure et en arsenic. Une tendance retrouvée en Écosse, en Irlande et en Norvège.

La pollution des océans contamine les poissons

La France est l'un des plus gros consommateurs de saumon. Un immense marché où le bio se taille une part croissante. En Irlande, France 2 est allée voir un élevage de saumons bio régi par une charte rigoureuse. Les poissons sont moins nombreux dans les cages par exemple pour éviter le risque de voir des maladies se développer comme les parasites. Les poissons bio ne sourissent de farines d'autres poissons et c'est là que le bât blesse. La pollution des océans contamine depuis des années la ressource. Les poissons transformés en croquettes pour nourrir les saumons bio ingèrent donc des substances toxiques qui sont transmises aux saumons. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne