Air France : échec des négociations entre syndicats de pilotes et direction

(Illustration : un avion de la compagnie Air France - KLM à Amsterdam © MaxPPP)

Syndicats de pilotes et direction d'Air France ne sont pas parvenus à trouver un accord sur le plan de redressement Perform 2020, au cours de cette dernière journée de négociation. Selon les syndicats, les négociations pourraient reprendre après le 5 octobre.

C'était ce mercredi le dernier round des négociations. Dernier tour de table entre les syndicats représentatifs des pilotes et la direction d'Air France sur le plan de redressement Perform 2020. Il s'est finalement soldé par un échec. Principal point de blocage : la compagnie française, filiale du groupe Air France-KLM, négociait avec les pilotes une augmentation de leurs heures de vol (d'environ une centaine d'heure) sans hausse de salaire. Le gain de productivité espérait serait de 17%.

Selon les pilotes, de nouvelles négociations après le 5 octobre

Le 4 septembre dernier, les dirigeants d'Air France avait prévenu que si aucun accord n'était trouvé à la fin du mois, elle allait devoir réduire 10% de son réseau long courrier d'ici 2017, entraînant inévitablement des licenciements secs. Plus de 3.000 selon les syndicats. "Nous avons convenu de nous revoir après le Comité central d'entreprise du 5 octobre" , a confié à l'AFP Véronique Damon, porte-parole du SNPL, précisant que pour les pilotes "ce n'est pas encore fini".

Quel plan B après l'échec des négociations ? Eléments de réponse avec Julie Bloch-Lainé
--'--
--'--

Un appel à la grève est jusqu'ici maintenu par la CGT pour le 5 octobre prochain, date d'une CCE. D'ailleurs selon les pilotes et notamment les syndicats SNPL et Spaf, les négociations doivent se poursuivre. 

Air France est embourbé dans des pertes d'exploitation depuis six années consécutives. La société fait face à la concurrence des compagnie à bas coûts et venues des pays du Golfe. Avec son plan Perform 2020, la direction veut faire un milliard 100 millions d'euros d’économies d’ici à 2017 et investir pour remonter en force face à ses concurrents. 

Vous êtes à nouveau en ligne