XL Airways : la compagnie aérienne se déclare en cessation de paiement

france 3

Après Aigle Azur, la compagnie aérienne XL Airways est à son tour en difficulté. Elle a demandé son placement en redressement judiciaire, alors qu'elle cherche un repreneur depuis un an. Les ventes sont arrêtées et les vols prévus pourraient être impactés.

Sur son site internet, XL Airways France propose toujours, vendredi 20 septembre, des prix cassés. New York (États-Unis) à partir de 140 €, Punta Cana (République dominicaine) à 230 €, l'île de La Réunion à 229 €... Les vols à bas coût étaient la raison d'être d'XL Airways, mais aussi la source de ses difficultés. Vendredi 20 septembre, à l'aéroport de Roissy (Val-d'Oise), les salariés restent silencieux et abattus. Jeudi, la compagnie s'est déclarée en cessation de paiement. Elle cherche un repreneur. Dans un communiqué, XL Airways signale avoir cessé de vendre des billets. Elle affirme être en capacité d'assurer ses vols de samedi 21 et dimanche 22 septembre, mais n'a aucune garantie à partir de lundi.

570 salariés dans l'inquiétude

La compagnie low cost desservait les grandes destinations de vacances : les États-Unis, La Réunion, les Antilles et Caraïbes, Cuba et le Mexique. XL Airways, c'est 700 000 passagers transportés par an et 570 salariés en France. Le gouvernement se dit également préoccupé par l'avenir de l'entreprise et de ses salariés. Le transport aérien traverse actuellement de graves difficultés. Il y a trois semaines, une autre compagnie française, Aigle Azur, était placée en liquidation judiciaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne