Un vol Paris-Pékin fait demi-tour et regagne Roissy après une fausse alerte "terroriste"

Un avion d\'Air China, à l\'aéroport de Montréal, le 1er juin 2018.
Un avion d'Air China, à l'aéroport de Montréal, le 1er juin 2018. (DANIEL SLIM / AFP)

Le vol CA 876 "a regagné Paris en sécurité", précise la compagnie.

Un vol Paris-Pékin a fait demi-tour après une alerte "terroriste", annonce la compagnie aérienne Air China, jeudi 26 juillet. Le vol CA 876 "a regagné Paris en sécurité", précise le compte officiel de la compagnie sur le réseau social Weibo, sans donner d'autres détails sur l'incident. Le Boeing 787 avait décollé à 12h59 de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, selon le site spécialisé FlightRadar.

"L'avion est revenu à Roissy après 40 minutes de vol", précise à franceinfo l'aéroport de Roissy. "L'avion a été vérifié, tout est O.K.", assure encore le service presse de Roissy. Les passagers sont à nouveau en cours d'enregistrement et "l'appareil devrait redécoller dans l'heure", assure cette même source.

Un malentendu entre un passager et la compagnie

Cette alerte est due à un malentendu entre un passager resté au sol et la compagnie chinoise, explique la Délégation préfectorale des aéroports parisiens. "Un passager retardé par un colis abandonné à l'aéroport de Roissy a téléphoné à la compagnie en disant qu'il y avait une bombe dans le terminal et son interlocuteur a compris qu'il y avait une bombe à bord de l'avion", a précisé cette source.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny et cet homme, un Australien selon une source proche de l'enquête, a été placé en garde à vue, selon la délégation préfectorale.

Vous êtes à nouveau en ligne