Ryanair : un modèle économique en questions

France 2

Après les personnels de cabine, ce sont les pilotes qui entament un mouvement européen de grève. Le modèle économique low-cost est remis en cause.

En Irlande, en Belgique, en Espagne et maintenant en Allemagne, partout en Europe la rébellion monte chez Ryanair. La grève est-elle partie pour durer ? Les augmentations de salaire au cœur des négociations sont aujourd'hui au point mort et les salariés se disent prêts à tenir, car ils connaissent les bénéfices qu'engrangent l'entreprise. Ce sont 309 millions d'euros rien que pour le premier trimestre 2018.

Fuite du personnel, grèves à répétition

Les salariés voudraient aussi toucher leur part du gâteau. Le malaise dans l'entreprise est-il le signe d'un modèle à about de souffle ? Pionnier du transport aérien low-cost dans les années 80, Ryanair doit aujourd'hui faire face à une forte concurrence. Les salariés n'hésitent donc pas à quitter l'entreprise, car le secteur recrute. Fuite du personnel, grèves à répétition, de quoi fragiliser la confiance des marchés financiers. Michael O'Leary, PDG de Ryanair, a menacé de délocaliser massivement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne