DIRECT. Crash d'un avion de ligne en Ethiopie : neuf Français se trouvent parmi les victimes, annonce le Quai d'Orsay

Des équipes de la Croix-Rouge inspectant les débris du vol de la Ethiopian Airline, qui s\'est écrasé près d\'Addis-Abeba (Ethiopie), le 10 mars 2019.
Des équipes de la Croix-Rouge inspectant les débris du vol de la Ethiopian Airline, qui s'est écrasé près d'Addis-Abeba (Ethiopie), le 10 mars 2019. (MICHAEL TEWELDE / AFP)

Lors d'une conférence de presse, le président de la compagnie a expliqué que le pilote de l'appareil avait fait état de "difficultés".

Le crash d'un avion de la compagnie Ethiopian Airlines, en Ethiopie, dimanche 10 mars, a coûté la vie à la totalité des personnes à bord, soit 157 morts. Parmi eux se trouvaient neuf Français, annonce le Quai d'Orsay. Le contact avec l'appareil a été perdu quelques minutes seulement après son décollage de l'aéroport d'Addis-Abeba (Ethiopie) en direction de Nairobi (Kenya), dimanche matin.

"Aucun survivant". Il n'y a aucun survivant parmi les personnes qui se trouvaient à bord, a annoncé le PDG d'Ethiopian Airlines. Selon la compagnie, 149 passagers et huit membres d'équipage devaient se trouver à bord. Lors d'une conférence de presse, le président a mentionné des victimes de trente nationalités différentes, dont sept Français.

 Le pilote avait signalé "des difficultés". "Le pilote a mentionné qu'il avait des difficultés et qu'il voulait rentrer", a indiqué le PDG d'Ethiopian Airlines. Il avait obtenu l'autorisation de faire demi-tour. Selon la compagnie, le pilote était expérimenté et le Boeing n'avait "aucun problème technique connu".

 Un Boeing déjà concerné par un crash. L'appareil qui s'est écrasé était un Boeing 737-800 MAX qui avait été livré à la compagnie en 2018. Un avion du même modèle s'était abîmé en mer peu après son décollage de Jakarta (Indonésie), le 29 octobre dernier, faisant 189 morts.

Le Quai d'Orsay ouvre une cellule de crise. A la suite de l'accident, le ministère français de l'Europe et des affaires étrangères a ouvert une cellule de crise, joignable au 01 43 17 51 00. De son côté, Emmanuel Macron a confirmé la mort de "plusieurs" français et adressé ses "sincères condoléances aux familles et aux proches".

23h01 : Un dernier point sur l'actu et au dodo !

Le crash d'un avion de l'Ethiopian Airlines a fait 157 morts, dont 9 Français à bord selon le Quai d'Orsay. L'appareil s'est abîmé quelques minutes après le décollage. Voilà ce que l'on sait de cette catastrophe.

10 000 personnes ont manifesté à Paris contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat. Le président sortant est d'ailleurs revenu ce soir dans son pays après deux semaines de convalescence en Suisse.

Touchés, coulés. Le XV de France a concédé une nouvelle défaite dans le Tournoi des six nations, cette fois en Irlande (26-14). Score flatteur pour les Bleus, qui n'ont vu le jour qu'à dix minutes de la fin.


4 500 foyers sont encore privés d'électricité dans une zone comprise entre la Normandie et la Belgique. Des perturbations importantes sont à signaler sur le réseau ferré vers l'Est et le Nord, particulièrement les Thalys.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

22h52 : Car cela va déterminer le niveau d'implication de chaque état dans l'enquête

22h52 : C’est peut être pour faciliter le contact avec les familles, cela ne réduit en rien la valeur du décès en soi. Et je ne suis pas d’accord, classer par âge peut aussi être perçu comme immoral.

22h51 : @Aurelien23 Je ne suis pas d'accord avec vous. Ça donne une information sur les victimes, la composition de l'avion, qui empruntait cette ligne. Et c'est une information pour les proches des victimes, qui peuvent contacter la cellule de crise du Quai d'Orsay au 01 43 17 51 00.

22h49 : Je trouve cela assez choquant de classer les gens morts selon leurs nationalités.. À la limite leur âge mais alors les origines des personnes, c'est immonde. Pourquoi ce choix de la part de la rédaction de France Info ?

22h49 : Le ministère des Affaires étrangères revoit son bilan à la hausse : ce sont désormais neuf Français qui ont perdu la vie dans le crash de cet avion près d'Addis-Adeba.

21h50 : @Bernie C'est trop tôt pour le dire. Jugez plutôt : l'avion était neuf et la compagnie bien classée et réputée fiable. On n'a pas encore d'information sur l'équipage et les conditions d'entretien de la piste de l'aéroport d'Addis-Adeba.

D'après le site suédois Flightradar24, "les données montrent que la vitesse verticale était instable après le décollage".

21h48 : Bonsoir Pierre, avez-vous plus d'infos sur les raisons du crash du Boeing ? Merci pour votre travail de grande qualité !

21h39 : L'ONU indique que le nombre de ses salariés morts dans le crash de l'Ethiopian Airlines grimpe à 19, sur les 157 victimes de la catastrophe.

20h15 : @Eliot Les victimes du crash sont de 35 nationalités différentes, selon le dernier pointage de la compagnie. Celle-ci a notamment dénombré 32 Kényans, 18 Canadiens, 9 Ethiopiens, 8 Italiens, 8 Chinois, 8 Américains, 8 Français, 7 Britanniques, 6 Egyptiens, 5 Allemands et 4 Indiens. Un passager voyageait avec un passeport onusien.

20h14 : Concernant les victimes du crash du boeing d’Ethiopian airlines. Connaissons nous toutes les nationalités ? Si oui, pourrez-vous les publier ?

20h01 : 20 heures. L'heure de passer à table, mais juste avant, le point sur l'actu.

Le crash d'un avion de l'Ethiopian Airlines a fait 157 morts, dont 8 Français à bord selon le Quai d'Orsay. L'appareil s'est abîmé quelques minutes après le décollage. Voilà ce que l'on sait de cette catastrophe.

10 000 personnes ont manifesté à Paris contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat. Le président sortant est d'ailleurs revenu ce soir dans son pays après deux semaines de convalescence en Suisse.

Touchés, coulés. Le XV de France a concédé une nouvelle défaite dans le Tournoi des six nations, cette fois en Irlande (26-14). Score flatteur pour les Bleus, qui n'ont vu le jour qu'à dix minutes de la fin.

Trois départements des Hauts-de-France (Nord, Pas-de-Calais, Somme) sont toujours placés en vigilance orange au vent violent. Environ 10 000 personnes sont privées d'électricités dans le nord du pays, de la Normandie à l'Aisne.

19h46 : @Aya92 Je vous conseille de contacter la cellule de crise du Quai d'orsay au 01 43 17 51 00.

19h45 : L'identité des victimes est-elle connue ? Où se renseigner (si on est sans nouvelles d"amis, sans être dans leurs très proches)?

19h29 : Selon le ministère des Affaires étrangères, huit Français ont perdu la vie dans le crash de l'avion d'Ethiopian Airlines.

19h27 : Le parlement éthiopien décrète une journée de deuil national demain après le crash de l'appareil d'Ethiopian Airlines ce matin.

19h10 : Le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête après le crash de l'avion de l'Ethiopian Airlines ce matin en Éthiopie.

18h44 : L'ONU indique qu'une douzaine de ses collaborateurs figurent parmi les victimes du crash de l'avion d'Ethiopian Airlines. Le président de l'institution, Antonio Guterres, se dit "profondément attristé" par cette nouvelle.

18h12 : Faisons le point sur l'actualité à 18 heures.

Touchés, coulés. Le XV de France a concédé une nouvelle défaite dans le Tournoi des six nations, cette fois en Irlande (26-14). Score flatteur pour les Bleus, qui n'ont vu le jour qu'à dix minutes de la fin.

• Un appareil de la compagnie Ethiopian Airlines s'est écrasé en Ethiopie, faisant 157 morts dont 7 Français. Voilà ce que l'on sait du crash.

Abdelaziz Bouteflika est peut-être rentré en Algérie dans un avion du gouvernement algérien parti de Genève. Mais un doute subsiste : on ignore si le président sortant, candidat à un cinquième mandat, était à bord.

Trois départements des Hauts-de-France (Nord, Pas-de-Calais, Somme) sont toujours placés en vigilance orange au vent violent, jusqu'à ce soir 20 heures.

16h27 : Sur Twitter, le président de la République adresse ses "sincères condoléances" aux proches des victimes du crash.

16h13 : L'organisme fédéral américain chargé de la sécurité dans les transports, le NTSB, annonce l'envoi d'une équipe d'inspecteurs chargés d'apporter leur aide dans l'enquête sur le crash d'un avion d'Ethiopian Airlines. L'envoi d'experts du NTSB est habituel lorsqu'un accident concerne un avion fabriqué par le constructeur américain Boeing et/ou que des victimes sont de nationalité américaine. Huit Américains ont perdu la vie dans l'accident.

16h10 : Le Ministère des Affaires étrangères ouvre une cellule de crise après le crash de l'appareil d'Ethiopian Airlines, qui a coûté la vie à sept Français. Elle peut être contactée au 01 43 17 51 00.

15h52 : Il est l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche.

Le crash d'un avion de la compagnie Ethiopian Airlines, en Ethiopie, a coûté la vie à la totalité des personnes à bord, soit 157 morts dont 7 Français, a annoncé le président de la compagnie lors d'une conférence de presse.

Après le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme,hier, Météo France a placé les départements de l'Aisne et de l'Oise en vigilance orange aux vents violents. Cependant, le vent a fait des dégâts ailleurs en France.

Le Parisien a "disséqué les quelque 334 000 propositions données entre le 22 janvier et le 2 mars" sur le site du grand débat national. Alors que la consultation sera close le 15 mars, que ressort-il de ces réponses ? Pouvoir d'achat et fiscalité, transition écologique, démocratie et citoyenneté, services publiques...Voici un petit résumé de cette synthèse.

Le XV de France affronte l'Irlande à Dublin pour le compte de la 4e journée du Tournoi des six nations. Suivez notre direct.

13h55 : Selon la compagnie, le pilote était expérimenté et le Boeing n'avait "aucun problème technique connu". "Le pilote a mentionné qu'il avait des difficultés et qu'il voulait rentrer" et "il a eu l'autorisation" de faire demi-tour et de repartir vers Addis-Abeba. Nous vous tiendrons évidemment au courant dès que nous aurons plus d'informations.

13h54 : Quelles sont les raisons du crash d'Ethiopan Airlines ? L'avion est-il en cause ?

13h54 : Le pilote a fait état de "difficultés" et a demandé à rentrer sur Addis-Abeba, selon la compagnie aérienne.

13h53 : Parmi les victimes du crash figurent : 32 Kenyans, 18 Canadiens, neuf Ethiopiens, huit Italiens, huit Chinois, huit Americains, sept Britanniques, sept Français, six Egyptiens, cinq Néerlandais, quatre Indiens, quatre Slovaques, trois Autrichiens, trois Suédois, trois Russes, deux Marocains, deux Espagnols, deux Polonais, et deux Israéliens. La Belgique, l'Indonésie, la Somalie, la Norvège, la Serbie, le Togo, le Mozambique, le Rwanda, le Soudan, l'Ouganda et le Yémen comptaient chacun un ressortissant à bord.

La nationalité de quatre passagers voyageant avec un passeport de l'ONU n'a pas encore été établie.

13h36 : Lors d'une conférence de presse, le PDG de la compagnie a déclaré que 30 nationalités figuraient parmi les passagers et le personnel de bord. Aucun d'entre eux n'a survécu.

13h31 : Sept Français se trouvaient à bord de l'avion qui s'est écrasé après son décollage d'Addis-Abeba (Ethiopie) en direction de Nairobi (Kenya), annonce le PDG de la compagnie Ethiopian Airlines.

12h21 : Il est plus que temps de faire un nouveau point sur l'actualité :

Un avion de la compagnie Ethiopian Airlines s'est écrasé près de Bishoftu (Ethiopie). La compagnie précise que 149 passagers et huit membres d'équipage devaient prendre place à bord de l'appareil, mais explique tenter de confirmer "les détails du manifeste des passagers".


L'alerte orange aux vents violents a été étendue à trois autres départements des Hauts-de-France. Elle concerne désormais le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Oise et l'Aisne.


Quinze patients souffrant de maladies rénales sont morts faute de dialyse au Venezuela, alors que le pays est paralysé depuis 48 heures par une panne géante d'électricité, annonce une ONG qui se consacre aux questions de santé, la Coalition des organisations pour le droit à la santé et à la vie (Codevida).


Nous connaissons désormais 18 monuments sélectionnés dans le cadre du Loto du patrimoine. C'est Stéphane Bern, responsable du patrimoine choisi par Emmanuel Macron, qui a dévoilé les monuments qui figureront sur les tickets à gratter. Retrouvez la liste dans notre article.

11h26 : Bonjour @Romain et . Cité par la BBC (lien en anglais), Boeing s'est contenté d'affirmer que l'entreprise "suit la situation de près." Dans un communiqué, la compagnie aérienne a précisé que les opérations de recherches et de sauvetage étaient en cours, sans confirmer d'éventuels survivants ou victimes.

11h16 : Des infos sur les nationalités des passagers de l'avion ? L'assemblée des Nations unies pour l'environnement commence demain à Nairobi, de nombreux diplomates et certains ministres empruntent des lignes commerciales pour s'y rendre, y compris Ethiopian.

11h16 : L'appareil qui s'est écrasé ce matin est le même que celui qui s'est écrasé le 29 octobre dernier, un 737-MAX8, et a été livré, par un malheureux hasard, le lendemain du crash de celui de Lion Air, le 30 octobre 2018. Que fait Boeing ? A-t-on des informations sur les recherches de survivants ? A-t-on des réactions de la part du constructeur américain ?

Vous êtes à nouveau en ligne