Chez Ryanair, les conditions de travail posent "un vrai problème en matière de sécurité des vols"

Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair à son atterrisage à l\'aéroport de Manchester (Royaume-Uni), le 26 mai 2015.
Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair à son atterrisage à l'aéroport de Manchester (Royaume-Uni), le 26 mai 2015. (ANDREW YATES / REUTERS)

Christophe Tharot, président du Syndicat national des pilotes de ligne, a expliqué, lundi sur franceinfo, que les conditions de travail chez Ryanair sont "extrêmement difficiles".

La compagnie low-cost Ryanair n'est pas au mieux. Traversée par un mouvement de contestation, le comportement de la direction de l'entreprise irlandaise suscite le courroux de ses salariés : "Quand on interdit ou quand on rend difficile la pose de congés maladie, cela pose un vrai problème en matière de sécurité des vols", a expliqué Christophe Tharot, président du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) France ALPA, lundi 23 octobre sur franceinfo.

Les conditions de travail "extrêmement difficiles" selon Christophe Tharot ne peuvent plus durer. "Les pilotes sont fatigués, les personnels navigants commerciaux sont à bout. Donc oui, il faut que Michael O'Leary [le PDG de Ryanair] entende que continuer comme cela, c'est aller droit dans le mur", s'est inquiété le président du SNPL.

Ryanair a bénéficié de la bienveillance des autorités européennes pendant de très longues annéesChristophe Tharotà franceinfo

"Ryanair a bénéficié de la bienveillance des autorités européennes pendant de très longues années, parce que cela facilitait le déplacement des citoyens européens", a expliqué Christophe Tharot. Pour autant, les autorités européennes se sont déjà saisies du dossier à écouter le président du SNPL. La Commissaire européenne chargée des Transports, Violeta Bulc, et Marianne Thyssen, Commissaire européenne à l'Emploi et aux Affaires sociales, "sont en train de mettre sur pied une sorte d'assises du transport aérien au niveau social. Cela va être le gros chantier des six prochains mois".

Les pilotes de la compagnie Ryanair, basée à Stansted à Londres, ont rejeté vendredi les offres d’augmentation de salaires de la direction, pour demander de meilleures conditions de travail. La création d'une représentation syndicale est aussi évoquée.

Vous êtes à nouveau en ligne