Boeing a rencontré des problèmes lors des tests du futur long courrier 777X

Le stand Boeing lors du 53ème Salon du Bourget 2019 au Bourget à Paris.
Le stand Boeing lors du 53ème Salon du Bourget 2019 au Bourget à Paris. (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)

Une porte de l'avion a été emportée lors des essais de ce nouveau modèle du constructeur américain. 

Déjà englué dans la crise du 737 MAX, Boeing a rencontré des problèmes techniques lors des tests de son futur long courrier 777X avec des inspecteurs de l'agence fédérale de l'aviation (FAA), jeudi 5 septembre.

Les tests ont dans la foulée été suspendus, a déclaré un porte-parole de Boeing, se refusant à dire toutefois si ces anomalies allaient reporter le premier vol d'essai du 777X prévu début 2020. "L'incident est en train d'être examiné et l'équipe est en train de travailler pour comprendre l'origine du problème", a ajouté le porte-parole dans un courriel à l'AFP.

Selon une source proche du dossier ayant requis l'anonymat, une porte de l'avion a été emportée lors des essais. Ces tests dits de pressurisation font partie du processus d'approbation de l'avion. Ils visent à soumettre l'avion à des conditions qui dépassent les conditions opérationnelles réelles pour s'assurer de sa fiabilité, de son intégrité et de sa sécurité.

Vous êtes à nouveau en ligne