Aéroports de Paris : un meeting des politiques de tous bords contre la privatisation

France 3

Des hommes politiques de tous bords se sont réunis jeudi 20 juin pour s'opposer ensemble à la privatisation d'Aéroports de Paris, et lancer la campagne pour la consultation citoyenne.

Communistes, socialistes, insoumis et républicains, ils sont tous assis côte à côte. Une situation plutôt inhabituelle. Olivier Faure ironise sur ses nouveaux amis de droite. "On peut être de droite et faire parfois aussi preuve d'intelligence", plaisante le socialiste. Ce premier meeting lance la campagne du référendum contre la privatisation d'Aéroports de Paris. 4,7 millions de signatures sont nécessaires pour aboutir à une consultation. Pour les parlementaires, hors de question de vendre ce bijou de famille.

Des bugs sur le site

"C'est la frontière la plus importante de notre pays et la sécurité de la nation, on ne la vend pas à des fonds de pension", affirme Fabien Roussel du PCF. Depuis une semaine, les premières signatures ont démarré sur le site officiel, mais les bugs sont récurrents. Les parlementaires en appellent au gouvernement. Les élus de gauche et de droite ont déjà prévu de se réunir à nouveau dans les prochaines semaines pour organiser d'autres meetings en commun. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne