Achats d'occasion : un crédit d'impôt pour inciter l'achat responsable ?

France 2

Deux patrons, soutenus par des ONG environnementales, proposent des crédits d'impôt de 15% aux acheteurs de produits de seconde main.

Réduire ses impôts en achetant un produit d'occasion, voici l'idée proposée par deux chefs d'entreprise. Dans leur scénario, acheter un produit de seconde main ou faire réparer un appareil permettrait de bénéficier d'un crédit d'impôt de 15%, dans la limite de 3 000 euros par an. Par exemple, pour une table payée 50 euros, l'acheteur pourrait déduire 7 euros de ses impôts.

Freiner la consommation

"Cela évite de jeter des choses qui sont réutilisables", estime un client de magasin d'occasion. Encourager la consommation de produits de seconde main servirait à freiner la production de millions d'appareils neufs chaque année. L'idée a germé dans la tête du directeur du site de petites annonces Leboncoin, Antoine Jouteau. Elle bénéficierait à la planète et à ses affaires. Mais il promet que le dispositif profiterait à d'autres secteurs. Mais la mesure a peu de chances de voir le jour alors que le gouvernement cherche à supprimer les niches fiscales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne