Abonnements : est-il possible de se faire rembourser ?

France 2

Si les Français ont pu retrouver leur piscine, salles de sport ou autres cinémas, il est aussi l'heure de réclamer des comptes. Les confinés n'ont pas pu profiter de nombreux abonnements, et les demandes de remboursement sont nombreuses.

Théâtres, musées ou encore cinémas… pendant trois mois, ils n'ont connu aucun client. Alors, pour les abonnés, c'est l'heure des comptes. Certains ont pu profiter d'un remboursement. Si la reprise est effective dans les cinémas, l'un d'entre eux avait décidé de suspendre les prélèvements bancaires ou de les rembourser, sans démarche. "Si on y va pas, c'est normal qu'ils nous remboursennt", lance une jeune fille.

Avoir, réductions…

Dans les transports à Paris, le remboursement était possible mais sur demande de l'usager. Dans d'autres entreprises, faute de trésorerie, on propose davantage des réductions ou des dédommagements, moins coûteux. Dans un club de tennis de 400 pratiquants, l'abonnement est fixé à plus de 600 euros. Le gérant a dû trouver des solutions. "On propose, soit des stages de rattrapage pendant l'été, soit un avoir pour l'année prochaine", explique-t-il. Pour les supporters et habitués des stades, les matches ne reprendront pas mais il y aura une compensation. Un avoir d'une validité de 18 mois est prévu. Selon les spécialistes, les consommateurs ont droit à une solution dans tous les domaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne