Djihadisme : qui sont les "combattants de l'ombre" ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Un juge qui, une nouvelle fois, va lui signifier son maintien en détention. L.Delahousse: Ce parcours d'un Français devenu djihadiste en Syrie, voilà l'un des sujets d'inquiétude des services de renseignements du pays. Combien sont-ils aujourd'hui engagés en Syrie? Il faut désormais également évoquer l'Irak, car c'est sur l'ensemble de cette zone que l'Etat islamique tente aujourd'hui de s'imposer. Ultra violence, déterminés et embrigadés. Les hommes et les femmes prêts à suivre le parcours de M.Nemmouche seraient par centaines en France. Selon les services de renseignements, ils sont 900 à s'être déjà rendus en Irak et en Syrie. Ces combattants de l'ombre, qui sont-ils? Ces djihadistes rejoignent l'Etat islamique le plus souvent depuis la Turquie. En ce moment, ils seraient 500 d'origine française a combattre sur place. Parmi eux, des profils comme M.Merah, M.Nemmouche mais aussi beaucoup de jeunes mineurs, comme ces 2 lycéens toulousains ou cette lycéenne d'Avignon partie faire le djihad et dont la famille est toujours sans nouvelles. Pour en arriver là, quel est leur parcours? Le plus souvent recrutés par Internet ou en prison, ces futurs combattants sont évalués dès leur arrivée par les chefs de l'Etat islamique. En fonction de leurs capacités militaires, on les affecte dans des missions de différentes natures. L'Etat islamique est en plein développement. Comment sont-ils organisés? La capture des otages apparaît comme très structurée. La tâche des geôliers serait réservée à une élite.

Un juge qui, une nouvelle fois, va lui signifier son maintien en détention.

L.Delahousse: Ce parcours d'un Français devenu djihadiste en Syrie, voilà l'un des sujets d'inquiétude des services de renseignements du pays. Combien sont-ils aujourd'hui engagés en Syrie? Il faut désormais également évoquer l'Irak, car c'est sur l'ensemble de cette zone que l'Etat islamique tente aujourd'hui de s'imposer.

Ultra violence, déterminés et embrigadés. Les hommes et les femmes prêts à suivre le parcours de M.Nemmouche seraient par centaines en France. Selon les services de renseignements, ils sont 900 à s'être déjà rendus en Irak et en Syrie. Ces combattants de l'ombre, qui sont-ils? Ces djihadistes rejoignent l'Etat islamique le plus souvent depuis la Turquie. En ce moment, ils seraient 500 d'origine française a combattre sur place. Parmi eux, des profils comme M.Merah, M.Nemmouche mais aussi beaucoup de jeunes mineurs, comme ces 2 lycéens toulousains ou cette lycéenne d'Avignon partie faire le djihad et dont la famille est toujours sans nouvelles. Pour en arriver là, quel est leur parcours? Le plus souvent recrutés par Internet ou en prison, ces futurs combattants sont évalués dès leur arrivée par les chefs de l'Etat islamique.

En fonction de leurs capacités militaires, on les affecte dans des missions de différentes natures.

L'Etat islamique est en plein développement. Comment sont-ils organisés? La capture des otages apparaît comme très structurée. La tâche des geôliers serait réservée à une élite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne