VIDEO. Conserver ses ovules pour plus tard, une recommandation d'un collège de gynécologues

Josée Blanc-Lapierre et Sylvain Dauba - France 2

Un collège de gynécologues et d'obstétriciens recommandent d'autoriser à toutes les femmes qui en font la demande de pouvoir congeler ses ovules pour une fécondation ultérieure. Jusqu'à présent ceci n'était réservé qu'aux cas thérapeutiques

Un collège de gynécologues et d'obstétriciens recommandent d'autoriser à toutes les femmes qui en font la demande de pouvoir congeler ses ovules pour une fécondation ultérieure. Jusqu'à présent ceci n'était réservé qu'aux cas thérapeutiques. Les femmes devraient pouvoir recourir "à leur convenance" et sans raison médicale à la congélation d'ovules pour préserver leur fertilité future, selon le Collège national des Gynécologues et Obstétriciens français (CNGOF).

"L'autoconservation d'ovocytes constitue un progrès médical car elle est, avec le don d'ovocytes, la seule méthode de traitement de l'infertilité réellement efficace à 40 ans et plus", selon le CNGOF. Les journalistes de la rédaction de France 2 ont interrogé le Professeur Bernard Hedon  et le Dr Joëlle Belaïsch-Allart, vice-présidente du Collège.

Vous êtes à nouveau en ligne