VIDEO. Les "Maldives" de Sibérie sont en fait le déversoir d'une centrale électrique

BRUT

En Sibérie, ce lac d'un bleu presque irréel est devenu le paradis des instagrammeurs. Et pourtant... 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce lac sibérien est devenu un des lieux favoris de nombreux instagrammeurs. Au cours du seul mois de juin 2019, plus de 1000 publications Instagram du lieu ont été publiées. Mais en réalité, ce n'est même pas un vrai lac : il s'agit en fait du déversoir d'une centrale électrique voisine. Derrière ce bleu parfait, des oxydes métalliques et des sels de calcium, entraînant un pH très élevé.

La centrale insiste sur le fait que l'eau n'est ni toxique ni radioactive, mais elle met tout de même les visiteurs en garde. La baignade est interdite car l'eau peut provoquer une réaction allergique. En plus, le fond du lac est boueux et sortir seul du réservoir est donc "presque impossible". "Par conséquent, nous vous demandons de faire attention à ne pas tomber", a-t-elle prévenu dans un communiqué.

Situé en Sibérie, près de la ville de Novossibirsk, le lieu est surnommé les "Maldives" locales. Pourtant, il sert simplement à évacuer la cendre de charbon que la centrale produit. Pour éviter de relâcher dans l'air ce déchet issu de la combustion, la centrale le mêle à de l'eau dans ce lac artificiel.

Vous êtes à nouveau en ligne