VIDEO. Envoyé spécial. Le camping en Chine, ça se mérite

Nicolas Bertrand a suivi pour "Envoyé spécial" trois Français partis camper en Chine. À l'arrivée dans les montagnes de Guilin, qui ont inspiré les décors du film "Avatar", soucis logistiques... mais dépaysement assuré. Extrait.

Prendre un train, un taxi, un bus, un deuxième bus... Et finalement, un petit triporteur motorisé. Dans cet extrait, les trois campeurs français que Nicolas Bertrand a suivis pour son reportage "Les pionniers du camping" (rediffusé dans "Envoyé spécial" le 4 août 2016) touchent enfin au but. Ou presque...

Rendez-vous dans une petite agence de location de tentes. Mieux vaut se débrouiller en mandarin, car personne ici ne parle anglais, et rien n'est prévu pour les touristes venus de loin. Nos trois aventuriers commencent par se perdre en suivant la carte fournie... Au moment de monter la tente, ils découvrent qu'il manque la moitié de la structure. Coup de fil à l'agence, puis à un guide, qui leur apporte, via des amis "qui habitent à côté", une soi-disant tente... qui se révèle être un duvet.

"Il faut partir un peu à l'aventure"

Après cette nuit dans les fabuleuses montagnes de Guilin (région du Guangxi, au sud-est du pays), qui ont inspiré les décors du film de science-fiction Avatar, Hugo, Renaud et Pierrick partagent, en radeau sur la rivière Li, les loisirs à la chinoise. Une bataille navale, la récompense après pas mal de galères !

Compliqué de camper dans un pays où rien n'est vraiment organisé pour les campeurs... Mais on gagne en dépaysement ce que l'on perd en logistique."Je le conseille, conclut l'un de nos trois pionniers. Même si c'est encore très peu commun en Chine, on peut le faire. C'est très sympa, mais il y a très peu d'infrastructures, il faut partir un peu à l'aventure !" Dans quelques années pourtant, tout cela devrait avoir bien changé...

Extrait de "Les pionniers du camping", un reportage rediffusé dans "Envoyé spécial l'été" le 4 août 2016.

Vous êtes à nouveau en ligne