VIDEO. Croatie : la côte adriatique face au tourisme de masse

Avenue de l'Europe

Comme le dit le patron d'un empire immobilier sur la côte adriatique, "le tourisme est une vraie mine d'or. C'est aussi, en Croatie, le seul secteur en plein développement". Le 6 juin 2017, "Avenue de l'Europe" vous emmène sur un littoral splendide, resté longtemps sauvage, où poussent aujourd'hui les complexes hôteliers. Extrait.

"Le tourisme est une vraie mine d'or. C'est aussi, en Croatie, le seul secteur en plein développement", déclare Jako Andabak, patron d'un empire immobilier sur la côte adriatique. Un secteur qui se développe si bien qu'il est devenu la première source de revenus du pays.

Vingt ans après la fin de la guerre en ex-Yougoslavie, la Croatie est une destination phare pour les Européens en vacances. Les criques sauvages et les couleurs intenses de l'Adriatique ont ainsi séduit l'acteur Brad Pitt, qui veut y investir dans l'hôtellerie. Le 6 juin 2017, "Avenue de l'Europe" vous emmène sur un littoral splendide où les complexes immobiliers poussent désormais comme des champignons.

Bétonner le littoral, mais pas trop...

"Cet hôtel est exceptionnel", vante le PDG de Bluesun, en faisant visiter le chantier de son dernier établissement à Frédérique Maillard-Laudisa. Ce qui est exceptionnel, c'est bien sûr le site : une mer turquoise, avec une longue bande de gravier jouxtant une forêt de pins. Surplombant cette plage de rêve, la terrasse avec piscine du futur hôtel Bluesun prend forme.

La côte adriatique est confrontée à un tourisme de masse, d'autant que "nous sommes dans l'un des rares pays où il y a encore de la place pour construire", explique Jako Andabak. Le PDG se défend pourtant de dénaturer l'environnement : "Nous devons prêter attention à ne pas faire les mêmes erreurs que d'autres lieux touristiques en Europe. Là-bas, on a beaucoup trop bétonné." Et puis, son empire immobilier crée de l'emploi... 

Extrait de "Croatie, chef-d'œuvre en péril", un reportage diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 6 juin 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne