VIDEO. Comment sont préparés les mots croisés, 100 ans après leur invention

F. Maréchal, A. Zouioueche, I. Tartakovsky / France 2

A l'occasion du centenaire du célèbre jeu, France 2 a rencontré le verbicruciste du journal "Le Monde", qui révèle ses secrets de fabrication.

Arracheur de cheveux, en treize lettres ? Verbicruciste. Depuis cent ans, les professionnels du "mots croisés" offrent au public de longues séances de remue-méninges, dont la popularité ne se dément pas sur les plages cet été. A l'occasion du centenaire de la "mosaïque mystérieuse", inventée en 1913 à New York, France 2 a rencontré Philippe Dupuis, qui concocte les grilles du journal Le Monde

Alors que les premiers verbicrucistes ne faisaient travailler que leur cerveau, avec plus de cases noires et moins de mots, "aujourd'hui, explique Philippe Dupuis, c'est mon dictionnaire [des mots croisés] qui me donne tous les mots avec leur nombre de lettres et mon dictionnaire électronique qui me donne les lettres manquantes". Le malin plaisir des professionnels, lui, n'a pas changé : "L'idée est de perdre un peu le lecteur, c'est un jeu !"

Vous êtes à nouveau en ligne