Vacances : les noyades se multiplient en France

France 2

Au mois de juillet 2020, en France, 109 personnes se sont noyées. Avec les fortes chaleurs, le risque que ces drames surviennent est décuplé. 

Au début du mois d’août, sur la base nautique de Miribel Jonage, à Lyon (Rhône), une petite fille s’est noyée à 40 mètres d’une zone de baignade surveillée. Sa disparition n’a pas été signalée au maitre-nageur. Or, ce signalement est nécessaire immédiatement pour permettre à ces sauveteurs de "retrouver cette personne rapidement et lui donner le maximum de chances de survie, si elle était dans l’eau", indique Mathieu Cortial, maître-nageur sauveteur ALMNS. Lui, comme ses collègues, recommandent de rester dans les zones surveillées pour la baignade, sans quoi le danger est réel.

Quatre personnes noyées sur le même plan d’eau, près de Toulouse

Près de Toulouse (Haute-Garonne), sur le plan d’eau de la Ramée, depuis le début de l’été, quatre personnes se sont noyées dans la zone de surveillance, notamment en raison des courants qui "aspirent par endroits et cela créé ce courant en dessous que l’on ne voit pas forcément" mais qui peuvent mettre en difficulté les nageurs, explique un sauveteur. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne