Vacances en montagne : "Les gens sont venus se mettre au frais", se félicitent les professionnels du tourisme

Un camping de Samoens en Haute-Savoie, pendant l\'été 2008 (image d\'illustration).
Un camping de Samoens en Haute-Savoie, pendant l'été 2008 (image d'illustration). (JEAN FRANCOIS FREY / MAXPPP)

Avec la canicule, certains vacanciers ont privilégié la montagne au mois de juillet. Un premier bilan "plutôt bon", selon des professionnels rencontrés en Haute-Savoie.

En montagne, les marmottes ont sifflé de nombreux randonneurs au mois de juillet. Sur le chemin du tour du Mont Blanc, aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie), le camping du Pontet, à 1170 mètres d’altitude, attire de plus en plus de clients, d'après le gérant. "Les gens des villes voisines, comme Genève, Annemasse, ou Grenoble, sont venus se mettre au frais les vendredis soir", raconte Marc en faisant référence aux différents épisodes de canicule. Et il n'a pas le seul à l'avoir remarqué, d'après une étude du cabinet Protourisme, la montagne enregistre une hausse de fréquentation de plus de 4% en juillet par rapport à l’été dernier.

Dans son camion de restauration rapide installé à l’entrée de la base de loisirs du Pontet, Fanny se réjouit de ce bon début de saison. Le mois de juillet a été "plutôt pas mal par rapport aux autres années". "Avant, on commençait vraiment [notre activité] à partir du 14 juillet. Cette année, les deux premières semaines de juillet ont été assez bonnes, donc on est plutôt contents", explique-t-elle.

Randonnée, fromages et biathlon sur roulettes

La montagne attire pour son air pur, la fraîcheur de ses nuits et les multiples activités proposées comme la randonnée, le parapente, le trampoline, le tennis ou encore le golf. Les initiations de biathlon en ski roue sont également très demandées sur la nouvelle piste des Contamines-Montjoie. "Cela peut paraître difficile, mais si vous avez déjà essayé de faire du ski de fond, c'est à peu près la même chose", explique Ulysse Barbier qui présente la piste goudronnée et le pas de tir "à 10 mètres ou à 50 mètres".

Une juilletiste explique que ses vacances à la montagne sont "une première". "On est venus principalement pour la randonnée et le paysage magnifique", raconte-t-elle, pendant qu'une autre évoque la qualité des "bons fromages". "On dort bien et il fait frais", résume-t-elle. 

À l'intérieur du village des Contamines-Montjoie, certains commerçants estiment que le mois de juillet n’a pas été très bon, mais le mois d'août commence bien. Les familles et les randonneurs sont arrivés, les marmottes vont pouvoir continuer à chanter.

Le reportage franceinfo de Justine Leclercq
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne